Mémoires de l'Académie des Sciences, des Lettres et des Arts d'Amiens, Volume 3

Front Cover
Académie des Sciences, des Lettres et des Arts d'Amiens., 1839

From inside the book

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 549 - En lui était la vie et la vie était la lumière des hommes : et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point comprise.
Page 71 - Irois-je, orateur mercenaire, Du faux et de la vérité, Chargé d'une haine étrangère, Vendre aux querelles du vulgaire Ma voix et ma tranquillité, Et, dans l'antre de la Chicane, Aux lois d'un tribunal profane Pliant la loi de l'Immortel, Par une éloquence anglicane Saper et le trône et l'autel?
Page 527 - Même, quand je marcherais par la vallée de l'ombre de la mort, je ne craindrais aucun mal, car tu es avec moi; c'est ton bâton et ta houlette qui me consolent. 5 Tu dresses la table devant moi, à la vue de ceux qui me persécutent; tu oins ma tête d'huile, et ma coupe est remplie.
Page 559 - Debout, chers frères, au bord de la cristalline fontaine, amenez les hommes nouveaux qui, de la terre au rivage, viennent faire échange et commerce. Qu'ils naviguent ici, chacun battant la mer nouvelle, non de la rame mais de la croix, non de la main mais du sens, non du bâton mais du sacrement (1).
Page 315 - ... le plus fort, voyez alors comme il parle de haut, comme il domine, comme il mêle l'ironie à l'indignation, comme, en récapitulant tous les motifs, il porte les derniers coups...
Page 453 - JEUNE homme, réjouis-toi en ton jeune ige, et que ton cœur te rende gai aux jours de ta jeunesse, et marche comme ton cœur te mène, et selon le regard de tes yeux ; mais sache que pour toutes ces choses Dieu t'amènera en jugement.
Page 271 - Chancey dans le midi, il s'occupa avec plus d'ardeur de la culture du mûrier et de l'éducation des vers à soie , que de l'objet de son voyage.
Page 529 - L'ETERNEL, devant tout son peuple. La mort des bien-aimés de L'ETERNEL est précieuse devant ses yeux. 509 14 Je te prie, ô ETERNEL! car je suis ton serviteur; je suis ton serviteur, le fils de ta servante ; tu as délié mes liens.
Page 73 - Perroquet est très-joli et passe bien les deux autres; mais il est bien libertin, et fera très-certainement des affaires aux jésuites, s'ils ne s'en défont. Tout le talent de ce garçon est tourné du côté du libertinage , et de ce qu'il ya de plus licencieux, et on ne corrige point de pareils génies. Le plus court et le plus sûr est de le renvoyer, car les Nouvelles ecclésiastiques triompheront sur un homme de ce çaractère.
Page 453 - Cor l'accident qui arrive aux hommes, et l'accident qui arrive aux bêtes, est un même accident ; telle qu'est la mort de l'un, telle est la mort de l'autre ; et ils ont tous un même souffle, et l'homme n'a point d'avantage sur la bête ; car tout est vanité.

Bibliographic information