Le prédicateur évangélique, sermons. 4 éd, Volume 2

Front Cover
1821
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 83 - Venez, vous qui êtes bénis de mon Père, possédez en héritage le royaume qui vous a été préparé dès la création du monde.
Page 192 - Tu es digne de prendre le livre -et d'en ouvrir les sceaux; car tu as été...
Page 382 - ... moi. Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur ; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. Misérable que je suis ! Qui me délivrera du corps de cette mort ?... Grâce soit rendue à Dieu...
Page 182 - Seigneur ; cependant les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres.
Page 241 - Mon âme , bénis l'Eternel ! et que tout ce qui est en moi bénisse le nom de sa sainteté.
Page 330 - Jésus-Christ a eus; lequel étant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une usurpation d'être égal à Dieu; mais il s'est anéanti soi-même, en prenant la forme de serviteur, et se rendant semblable aux hommes...
Page 349 - Jésus, tout ce qui est dans les cieux, et sur la terre, et sous la terre, fléchisse le genou ; et que toute langue confesse que Jésus-Christ est le Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.
Page 279 - Nous voyons bien maintenant que tu es possédé du démon. Abraham est mort et les prophètes aussi, et tu dis : Si quelqu'un garde ma parole, il ne mourra jamais.
Page 264 - Je ne cherche point ma gloire ; il y en a un autre qui la cherche, et qui en jugera. 51 En vérité, en vérité, je vous dis que si quelqu'un garde ma parole, il ne mourra jamais.
Page 396 - Le royaume des cieux est semblable à un homme qui avait semé de bonne semence dans son champ. Mais pendant que les hommes dormaient , son ennemi vint et sema de l'ivraie au milieu du froment et s'en alla. L'herbe ayant crû et produit son fruit, l'ivraie aussi parut.

Bibliographic information