Bulletin de la Commission archéologique de Narbonne, Volume 4

Front Cover
1896
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 385 - Louis, par la grâce de Dieu, roy de France et de « Navarre, à nos amez et féaux conseillers les gens tenans
Page 378 - Les travaux ne commencent pas immédiatement, « et on nomme les administrateurs de l'œuvre (obreros), « Raymond de Viloric et Arnauld de Montredon. En 1316 les « travaux sont en activité et on voit apparaître, en février « 1320, sur les registres capitulaires, un architecte désigné « sous le nom de maître Henry de Narbonne. Maître Henry « meurt, et sa place est occupée par un autre architecte, son € compatriote, nommé Jacques de Favariis.
Page 395 - Mais, outre la grandeur de son « plan, ce qui donne à la cathédrale de Narbonne un aspect « particulier, c'est la double ceinture de créneaux qui « remplace les balustrades sur les chapelles, et qui réunit « les culées des arcs-boutants terminées en forme de tou
Page 52 - Cette • fabrication apporte beaucoup de richesse à la ville et donne aussi à ses • principales rues un joli aspect. En effet, comme on expose au soleil les • cuirs une fois dorés, travaillés et peints, et qu'on les fixe sur de grandes • tables pour les faire sécher, c'est un beau coup d'œil de voir les rues i ainsi tapissées avec tant de splendeur et de variété.
Page 395 - Saint-Just de Narbonne est un édifice unique dans cette contrée du sol français et par son style et par ses dimensions; car les cathédrales du Languedoc sont généralement peu étendues, et la plupart ne sont que des édifices antérieurs aux guerres des Albigeois, réparées ou reconstruites en partie à la fin du xme siècle et pendant le xive siècle.
Page 352 - ... énigme pour la plupart, dernier vestige des temps d'ignorance, de superstition et de barbarie pour quelques-uns, texte de phrases creuses pour ces rêveurs, amateurs de poésie nébuleuse, qui ne voient qu'ogives élancées vers le ciel, dentelles de pierre, sculpture mystérieuse...
Page 394 - La construction de ce vaste chœur est admirablement traitée, par un homme savant et connaissant parfaitement toutes les ressources de son art. Il semble même qu'on ait voulu, avant tout, à Narbonne, faire preuve de savoir. Les chapiteaux des piles sont...
Page 394 - Les chapiteaux des piles sont complétetement dépourvus de sculpture ; le triforium est d'une simplicité rare ; mais, en revanche, l'agencement des arcs, les pénétrations des moulures, les profils, sont exécutés avec une perfection qui ne le cède à aucun de nos édifices du nord. Les voûtes sont admirablement appareillées et construites.
Page 361 - Par la miséricorde de Dieu et du Christ, ce linteau de porte a « été placé la quatrième année (depuis l'ouverture des travaux). « Valentinien Auguste étant consul pour la sixième fois, le trois des « kalendes de décembre et la dix-neuvième année de l'épiscopat de
Page 395 - ... cathédrale de Limoges fut commencée en 1273. La première pierre de Clermont fut posée, en 1248, par l'évêque Hugues de la Tour avant son départ pour la croisade ; les travaux ne commencèrent réellement qu'en 1253; le chœur était déjà terminé en...

Bibliographic information