Ioannis Calvini Opera quae supersunt omnia: Ad fidem editionum principum et authenticarum ex parte etiam codicum manu scriptorum, additis prolegomenis literariis, annotationibus criticis, annalibus Calvinianis indicibusque novis et copiosissmis, Volume 8

Front Cover
apud C.A. Schwetschke et filium, 1870
 

Common terms and phrases

Popular passages

Page 769 - ... venu pour passer delà les montz et non point pour demorer icy, et s'en aller au royaulme de Naples là où sont les Espagnolz et vivre avec eulx de son art de medicine. Et que expressément pour ce faire il sestoit venu loger a la Rosé, et quil en avoit ja parle a Ihoste et a Ihostesse pour trouver une barque pour aller tant hault par le lac quil pourroit pour trouver le chemin de Zurich. Et quil se tenoit cache en ceste ville tant quil pouvoit, affin s'en pouvoir aller sans estre cogneu 3....
Page 389 - Si est-ce qu'en passant, je leur annonce qu'il vauldroit beaucoup mieux qu'ils pensassent quelle horrible vengeance est apprestée à tous ceulx qui convertissent la vérité en mensonge. Que les docteurs de chambre et de table ne prennent point...
Page 841 - Si on luy mettoit au devant le livre imprimé il le pourrait regnyor, ce qu'il ne pourra faire de son escripture. Parquoy les gens que vous dictes ayant la chose toute prouvée, n'auront nulle excuse s'ils dissimulent plus ou différent à y pourvoir.
Page 285 - Ac per hoc inexcusabilis est omnis pcccator vel reatu originis vel additamento etiam proprise voluntatis ; sive qui novit sive qui ignorat, sive qui judicat sive qui non judicat, quia et ipsa ignorantia in eis qui intelligere noluerunt sine dubitatione peccatum est; in eis autem qui non potuerunt poena peccati. Ergo in utrisque non est justa excusatio sed justa damnatio.
Page 259 - Tune enim dcmum nobis certa est nostra salus, quum in Dei pectore*) causam reperimus. Sic enim vitam in Christo manifestatam fide apprehendimus , ut eadem fide duce procul intueri liceat, ex quo fonte vita prodierit.
Page 833 - Et ferois conscience de m'y plus occuper, ne doubtant pas que ce ne fust un Sathan pour me distraire des aultres lectures plus utiles.
Page 841 - S'ils ont tant bon vouloir de » s'y employer comme vous le dictes, il me semble » que la chose n'y est pas trop difficile encore que » ne vous puisse fournir pour le présent de ce que » vous demandez assavoir du livre imprimé : car je » vous mettray en main plus pour le convaincre, as...
Page 837 - JésusChrist , qu'il n'ya autre purgatoire qu'en son sang, qu'il n'ya aultre service agréable à Dieu que celuy qu'il commande et approuve par sa parole ; que toutes peinctures et images que les hommes contrefont sont autant d'idoles qui profanent sa majesté ; qu'on doibt garder les sacrements en tel usage qu'il a esté ordonné de Jesus-Christ.
Page 835 - Car combien que nous soyons différents en beaucoup de choses ; si avons nous cela commun que en une seule essence de Dieu il ya trois personnes, et que le Père a engendré son fils qui est sa sagesse éternelle devant tout temps, et qu'il a eu sa vertu éternelle, qui est son Sainct-Esperit.

Bibliographic information