La Revue hebdomadaire, Volumes 9-10; Volume 32, Issues 9-10

Front Cover
Nourrit et Cie, 1923
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 527 - Soyez béni parce que je ne demeure point unique, Et que de moi il est sorti existence, et suscitation de mon immortel enfant, et que de moi à mon tour en cette image réelle pour jamais, d'une âme jointe avec un corps, Vous avez reçu figure et dimension.
Page 486 - ... part, la masse des nomades et des campagnards restera ignorante, éloignée de nous, fermement mahométane, portée à la haine et au mépris des Français par sa religion, par ses marabouts, par les contacts qu'elle a avec les Français (représentants de l'autorité, colons, commerçants), contacts qui trop souvent ne sont pas propres à nous faire aimer d'elle. Le sentiment national ou barbaresque s'exaltera donc dans l'élite instruite ; quand elle en trouvera l'occasion, par exemple lors...
Page 36 - Ce matin nous avons rencontré à la villa Ludovisi, vis-à-vis la sublime fresque du Guerchin, M. Constantin, le célèbre peintre en porcelaine. C'est l'homme de ce temps qui a le mieux connu Raphaël et qui l'a le mieux reproduit. A notre retour en France nous venons de voir à Turin chez M. le Prince de Carignan, douze admirables copies sur porcelaine de tout ce que Florence a de plus beau. Le Por-trait de Léon X par Raphaël, la Poésie de Carlo...
Page 486 - Ma pensée est que si, petit à petit, doucement les musulmans de notre empire colonial du nord de l'Afrique, ne se convertissent pas, il se produira un mouvement nationaliste analogue à celui de la Turquie. Une élite intellectuelle se formera dans les grandes villes...
Page 531 - O mon âme impatiente, pareille à l'aigle sans art! comment ferions-nous pour ajuster aucun vers? à l'aigle qui ne sait pas faire son nid même ? Que mon vers ne soit rien d'esclave! mais tel que l'aigle marin qui s'est jeté sur un grand poisson, Et l'on ne voit rien qu'un éclatant tourbillon d'ailes et l'éclaboussement de l'écume!
Page 151 - Pour être après la mort parfois encore aimée, Et qu'un jeune homme alors, lisant ce que j'écris, Sentant par moi son cœur, ému, troublé, surpris, Ayant tout oublié des épouses réelles, M'accueille dans son âme et me préfère à elles. , / v •\ LE TEMPS DE VIVRE Déjà la vie ardente incline vers le soir, "^ Eespire ta jeunesse, i\t^~ ,-—t,*• Le temps est court qui va de la vigne au pressoir, f...
Page 532 - C'est que nous comprenons, tous, ses vers maintenant que nos demoiselles nous les chantent, avec la musique Que de grands compositeurs y ont mise et toute sorte d'accompagnements séraphiques ! Le vieil homme à la côte est parti : il a rejoint le bateau qui l'a débarqué Et qui l'attendait en ce port noir, mais nous n'avons rien remarqué. Rien que la détonation de la grande voile qui se gonfle et le bruit d'une puissante étrave dans l'écume, Rien qu'une voix comme une voix de femme ou d'enfant,...
Page 46 - Et les déclarations qui nous ont été ainsi faites nous ont permis d'acquérir la certitude que la politique de l'Italie, par suite de ses alliances, n'est dirigée ni directement ni indirectement contre la France ; qu'elle ne saurait...
Page 571 - Fontanes), et commencé dans des jours d'oppression et de douleur, paraît quand tous les maux se réparent , et quand toutes les persécutions finissent. Il ne pouvait être publié dans des circonstances plus favorables. C'était à l'époque où la tyrannie renversait tous les monuments religieux...
Page 466 - ...Croyez-moi, mon pauvre ami, le temps et la débauche sont deux grands remèdes... 11 n'ya pas de Dieu; il n'ya pas de morale ; rien n'existe de tout ce qu'on nous a enseigné à respecter; il ya une vie qui passe, à laquelle il est logique de demander le plus de jouissances possible en attendant l'épouvante finale qui est la mort...

Bibliographic information