Mémoires de lʹAcadémie des sciences, arts et belles-lettres de Dijon

Front Cover
Académie des sciences, arts et belles-lettres de Dijon, 1877
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page v - Les harangues funebres des anciens se faisoient par leurs enfans, mieux informez de leurs actions que tous autres. J'ay veu, j'ay sceu partie des faicts de M. de Tavannes mon pere, non du tout par luy, qui , à la forme des anciens...
Page 3 - Sault, lequel vous supplie le vouloir renvoyer en ce lieu pour sa garnison, quant vous aurez faict de luy. Je vous en prie aussy très humblement, suppliant le Créateur, Monseigneur, vous donner en santé très longue et bonne vie. De Verdun, ce 30
Page 290 - ... de leur solde vivent sans rien paier et à discrétion pillent et rançonnent les pauvres villages, exercent sur eux comme s'ilz estoyent ennemis tous actes d'hostilité; et ne s'en osent plaindre, comme ilz dient, par crainte que le feu mis en leurs maisons par la vengeance du soldat ou gendarme courroucé de leur plainte ne leur oste ce que par le pillage et rançonnement ilz n'auroient peu emporter.
Page 15 - Société libre d'émulation du commerce et de l'industrie, id. — centrale d'agriculture, id. — libre des pharmaciens, id. — nationale et centrale d'horticulture, id. Conseil de salubrité du département, id. Société havraise d'études diverses, au Havre. — industrielle, à Elbeuf. SOMME. Académie des sciences, agriculture, commerce et belles-lettres et arts, à Amiens.
Page 337 - Dijon, ce xxn» juillet 1592. Vostre plus affectionné amy, Le Viconte de TAVANES. Bibl. Nat. — Port. Fontotte XL, f. 86. — Original. 9. AUX HABITANTS D'ARNAY-LE-DUC Dracy (1), 10 août 1592. Habitantz d'Arnay-le-Duc, je vous ai desjà escript d'envoyer des munitions de pain pour mes trouppes, néantmoings vous n'en avés rien faict. Ne doubtés que si ne les envoyés dans ce jour, vous serez contrainctz et chastiez. Je ne vous en dis pas davantage, me recommandant à vous. A Dracy, ce x
Page 12 - Dijon. FINISTÈRE Société Académique de Brest. GARD Académie du Gard, à Nîmes. GARONNE (HAUTE) Société d'Archéologie du Midi de la France, à Toulouse, GIRONDE Société Archéologique de Bordeaux.
Page 295 - ... acheminé en la ville de Charroles. Avant que d'y arriver, adverti sur le chemin mesmes au bourg de la Tanière que le lieu estoit infesté et gasté par les courses et voleries d'aucuns insignes voleurs, assassineurs et boutefeus qui faisoient leur résidence es environs et lieux prochains, commandai soudain au prévost des maréchaux, auquel je donnai force se saisir d'eux; ce qu'il fit de deux personnages de mauvaise réputation et par la commune voix des habitants du lieu grands voleurs,...
Page 93 - Madame, j'ay receu l'expédission qu'il vous a pieu m'envoyer avecques tel avantage et honneur que je me suys tousjours promys de vous, bien marry que les affaires du roy et les vostres ne portte que je vous puisse servir sans endommaiger de toutte partz vaus subjectz, d'aultant qu'il fauldra que j'empruntte des uns ouz par manière de dire que je les pille pour faire la guerre aux aultres. Madame, je me trouve terriblement honoré de sce bien, sy esse que je serois bien fortugné de avecque moins...
Page 2 - Monseigneur, monsieur de La Brosse, passant par icy, à son retour, me dit que monsieur le Connestable luy avoit respondu en général qu'il me satisferoit à tout ce qu'il fault pour ceste ville. Ledit...
Page 3 - Vaudémont ne m'a poinct secouru par la voye du bailly de Clermont, comme il m'avoit promis. Vous luy en escrirez s'il vous plaist, aussi qu'il luy plaise commander aux subjets de monsieur de Lorraine, estans icy prez de venir besoingner aux réparations, en les bien payant : car je ne sçay où trouver gens, à cause que tous les villages sont à ceux du clergé ; lesquels, comme vous sçavez, fournissent icy. Ce porteur ira jusques à Nancy, s'il vous plaist escrire ; au demeurant, monseigneur,...

Bibliographic information