Le bestiaire d'amour. Suivi de la Réponse de la dame, publ. par C. Hippeau, Issue 48

Front Cover
1860
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 130 - Pêcheur mélancolique, il regarde les cieux. Le sang coule à longs flots de sa poitrine ouverte ; En vain il a des mers fouillé la profondeur: L'Océan était vide et la plage déserte; Pour toute nourriture il apporte son cœur. Sombre et silencieux, étendu sur la pierre, Partageant à ses...
Page 148 - ... flamme qu'il allume , rien ne paraîtra plus propre à caractériser l'ange des ténèbres qui fut autrefois ange de lumière. Les poètes raconteront sa lutte avec l'éléphant qu'il tue et qui l'écrase dans sa chute; saint Ambroise en fera connaître le sens mystique ; les naturalistes expliqueront « comment le dragon désire la mort de l'éléphant, parce que le sang de l'éléphant qui est froit, estanche la grant challeur et ardeur du venym du dragon en buvant son sang. » Et ils ajouteront...
Page 121 - La partie inférieure de cette corne, en partant du front et en remontant jusqu'à deux palmes , est entièrement blanche ; celle du milieu est noire ; la supérieure est pourpre , d'un beau rouge , et se termine en pointe. On en fait des vases à boire. Ceux qui s'en servent ne sont sujets ni aux convulsions , ni à l'épilepsie, ni à être empoisonnés, pourvu qu'avant de prendre du poison, ou qu'après en avoir pris , ils boivent dans ces vases de l'eau , du vin , ou d'une autre liqueur quelconque....
Page 12 - ... trait la cervele , et qe plus en trueve et plus en trait. Ausi fait amors. Es premières acointances est li hom pris por ses lois, ne jà amors ne le presist , s'il ne l'eust esgard. LI LIONS. CAR amors fait aussi come LIONS quant il mangue la proie. S'il avient c'uns hom pas se en costé lui , s'il le regarde, il li court sus, et s'il ne le regarde , li lions se tient toz cois, por ce qe figure d'ome porte aussi come unes enseignes le signor del monde, si cou vient qe li lions resoigne son vis...
Page 130 - II brescbe sa poictrine et sur eux il respend Tant de vitale humeur, que, réchauffez par elle , Ils tirent de sa mort une vie nouvelle : Figure de ton Christ qui s'est captif rendu , Pour...
Page 119 - Chartres, la Dialectique tient deux serpents à la main ; au portail de la cathédrale d'Auxerre, un serpent serre la taille de sa robe en guise de ceinture ; dans un bâtiment attenant à la cathédrale du Puy, elle anime, comme pour les faire battre, deux reptiles, serpents ou petits dragons ; dans la cathédrale de Rheims, la Dialectique semble étouffer le reptile. Le serpent est le symbole de la duplicité, de la ruse, et la dialectique est une science qui apprend surtout à déjouer la ruse...
Page 47 - ... cuir del tot en tot en tel manière come sablon de mer. Et de tant come li marinier vienent à river sor li aussi com ce fust une isle, et s'i logent et demeurent vin jorz ou xv et cuisent lor viandes sor le dos à la baleine. Mais quant ele sent le feu, si plonge soi et aus el fons de la mer. Par ce di-jou c'on se doit le meins fier en la chose el monde qui plus se resamble; car ensi avient-il del plus de ceaus qui ami se font ; et tieus dist qu'il se muert d'amors, qui ne sent ne mal, ne dolor,...
Page 144 - Salomon (û) , à l'instigation d'Asmodée , roi des démons , envoya ses esclaves à la recherche d'un nid de huppe caché dans les rochers d'une haute montagne. On lui rapporta des petits qui furent soigneusement enfermés dans une cage de verre. La mère, ne pouvant plus pénétrer jusqu'à ceux-ci, alla chercher un ver appelé samir , dont le contact suffit pour briser non seulement le verre , mais les pierres les plus dures.
Page 9 - ... racovrir ce q'ele a trop avant aié. Car volontiers veut savoir d'autrui ce q'ele ne viut mie qu'on sace de li. Et d'ome q'ele ne cuide mie qu'il l'aint, se viut-ele fermement garder. LA WIVRE.
Page 133 - Élien dit qu'il s'attache de préférence aux fruits du figuier (2) , ce qui rendrait l'assimilation au démon tout aussi naturelle ; il y ajoute des détails sur le soin avec lequel il conserve ses provisions pour l'époque où la terre ne produit plus de fruits. Saint Grégoire, admirant aussi l'habileté...

Bibliographic information