Bibliothèque universelle et revue suisse

Front Cover
Bureau de la Bibliothèque universelle, 1896
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 461 - L'immortalité de l'âme est une chose qui nous importe si fort, qui nous touche si profondément, qu'il faut avoir perdu tout sentiment pour être dans l'indifférence de savoir ce qui en est. Toutes nos actions et nos pensées doivent prendre des routes si différentes, selon qu'il y aura des biens éternels à espérer ou non, qu'il est impossible de faire une démarche avec sens et jugement, qu'en la réglant par la vue de ce point, qui doit être notre dernier objet.
Page 459 - Quant à moi, je ne puis me contenter d'une seule façon de penser; comme artiste et comme poète, je suis polythéiste; comme naturaliste au contraire, je suis panthéiste, et l'un aussi décidément que l'autre; les choses du ciel et de la terre forment un ensemble si vaste que, pour l'embrasser, ce n'est pas trop de toutes les facultés de tous les êtres réunis.
Page 458 - ... un christianisme défini et immuable. Il me semble que ce qui me reste de toutes mes études, c'est une nouvelle phénoménologie de l'esprit, l'intuition de l'universelle métamorphose. Toutes les convictions particulières, les principes tranchants, les formules accusées, les idées infusibles ne sont que des préjugés utiles à la pratique, mais des étroitesses d'esprit. L'absolu de détail est absurde et contradictoire. Les partis politiques, religieux, esthétiques, littéraires, sont...
Page 314 - J'avais encore heureusement de la divine sympathie '. Mon fils vous dira le bon état où je suis. Il est vrai qu'une petite plaie que nous croyions fermée a fait mine de se révolter ; mais ce n'était que pour avoir l'honneur d'être guérie par la poudre de sympathie : vous pouvez donc compter sur une véritable guérison.
Page 216 - ... des métaux et des minéraux ; Arts industriels ; arts et métiers, fabriques et manufactures, produits chimiques ; professions commerciales : négoce, banque, change, etc.; avec l'explication et létymologie de tous les termes techniques, l'histoire sommaire de chacune des principales branches des connaissances humaines, et l'indication des principaux ouvrages qui s'y rapportent; rédigé, avec la collaboration d'auteurs spéciaux, par M.
Page 458 - ... Bewusstsdn impersonnel. Pour redevenir une personne, il faut la douleur, le devoir et la volonté. Faut-il regretter ces oscillations entre le personnel et l'impersonnel, entre le panthéisme et le théisme, entre Spinoza et Leibnitz? Non, puisque c'est l'un des états qui donne conscience de l'autre. L'homme étant capable de visiter ces deux domaines, à quoi bon se mutiler? 22 'février 1881. — La marche typique de l'esprit est dans l'astronomie : point d'immobilité, mais point de précipitation...
Page 224 - Les paiements peuvent se faire en espèces, par mandats de poste, ou par chèques sur la Suisse, sur Paris, Londres ou autres grandes villes d'Europe, On s'abonne: AUX BUREAUX DE LA BIBLIOTHÈQUE UNIVERSELLE LAUSANNE, PLACE DE LA LOUVE. PARIS, CHEZ...
Page 444 - Et dans l'édacation je comprenais tous les agents qui contribuent à modifier les qualités physiques, morales et intellectuelles de l'individu ; non seulement l'école, mais avant elle la famille, ruais après elle la vie...
Page 458 - Nuit affreuse; la quatorzième de suite où l'insomnie me dévore... 15 avril 1881. — Aujourd'hui vendredi saint, fête de la douleur. Je connais les journées d'angoisse et les nuits d'agonie. Portons humblement notre croix Tu n'as plus d'avenir. Ton devoir est de régler le présent et de mettre ordre à tes affaires. Tâche de bien finir, puisque tu n'as plus à entreprendre et plus même à continuer. 19 avril 1881. — Accablement... Langueur de la chair et de l'esprit Que vivre est difficile,...
Page 308 - Marchèrent dans un fort bel ordre. Grande cour, chambre et escalier Bien garnis de tapisserie ; Vous eûtes nos grands chandeliers, Et notre belle argenterie , Nos beaux ornements bien brodés Que monsieur de Langre a donnés; Et , puisqu'il faut qu'on vous le die. La croix de Fieubet a marché Avec la grosse sonnerie. Vous n'aurez pas meilleur marché. — Monsieur, vous allez un peu vite. Voyons , s'il vous plaît , lentement Chaque article séparément , Puisque la chose le mérite. — Monsieur,...

Bibliographic information