Revue du Monde Catholique, Volume 9

Front Cover
Librairie Victor Palmé, 1864
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents


Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 206 - Quoi donc! pas de critiques? Non. Pas de blâme? Non. Vous expliquez tout? Oui. Le génie est une entité comme la nature et veut, comme elle, être accepté purement et simplement. Une montagne est à prendre ou à laisser.
Page 390 - Non pro eis autem rogo tantum, sed et pro eis, qui credituri sunt per verbum eorum in me, ut omnes unum sint, sicut tu, pater, in me et ego in te, ut et ipsi in nobis unum sint, ut credat mundus, quia tu me misisti.
Page 250 - Oui, Messieurs, donnez-moi la carte d'un pays , sa configuration , son climat, ses eaux , ses vents , et toute sa géographie physique ; donnez-moi ses productions naturelles , sa flore, sa zoologie , etc. , et je me charge de vous dire a priori quel sera l'homme de ce pays et quel rôle ce pays jouera dans l'histoire , non pas accidentellement , mais nécessairement, non pas à telle époque, mais dans toutes, enfin l'idée qu'il est appelé à représenter.
Page 346 - Père avant tous les siècles ; Dieu de Dieu , lumière de lumière , vrai Dieu...
Page 204 - Shakespeare, en effet, a mérité, ainsi que tous les poètes vraiment grands, cet éloge d'être semblable à la création. Qu'est la création ? Bien et mal, joie et deuil, homme et femme, rugissement et chanson, aigle et vautour...
Page 356 - Le Fils de l'Homme ait dit ce qu'on voit rapporté Muet, aveugle et sourd au cri des créatures, Si le Ciel nous laissa comme un monde avorté, Le juste opposera le dédain à l'absence Et ne répondra plus que par un froid silence Au silence éternel de la Divinité.
Page 523 - Sedaine ; il leur manquait l'esprit de Voltaire, qui, en ce genre, n'avait que de l'esprit. Les critiques étrangers ont remarqué qu'il ya toujours un fond de méchanceté dans les plaisanteries les plus gaies de Candide et de Zadig. Le riche Voltaire se plaît à clouer nos regards sur la vue des malheurs inévitables de la pauvre nature humaine.
Page 513 - Voltaire que je vous envoie est pitoyable. 1l en avait déjà écrit une dans le même genre à M. de La Ponce, remplie d'amour pour nous, d'invectives contre le Parlement, et d'éloges sur les opérations du chancelier. Il croit, en rassemblant tous ces contraires, se donner un air de candeur, et prendre le ton de la vérité. Il vous mande qu'il est fidèle à ses passions : il devait dire à ses faiblesses ! Il a toujours été poltron sans danger, insolent sans motifs, et bas sans objet.
Page 260 - Jésus lui dit : Cette maison a reçu aujourd'hui le salut , parce que celui-ci est aussi enfant d'Abraham; 1 0. car le Fils de l'homme est venu pour chercher et pour sauver ce qui était perdu.

Bibliographic information