Les joies du gai savoir

Front Cover
E. Privat, 1914 - 320 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 38 - Notre Père qui êtes aux cieux, que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive, que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel, DONNEZ-NOUS AUJOURD'HUI NOTRE PAIN QUOTIDIEN, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés, et ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal.
Page xxvii - Mayres de dieu, verges pura, vas vos me vir de cor pur, ab esperansa segura, tal qu'ab merse m'assegur, que m'escur say tan qu'a la fi s'atur m'arma lay on gaugz s'atura. verges, ab dreyta mezura, prec preguetz dieu nom mezur, car per dreg en loc escur m'arm'auria cambr' escura ; e car de vos nom rancur, dels gaugz dels sels non endur. Verges, ses par de plazensa, per nostr...
Page xxviii - Humblement Je vous prie que vous me soyez garant. Et que vous me portiez telle garantie Que j'aille là, sans défaillance. Où joie n'est point défaillante, Car, de coeur, je suis croyant Que celui qui en vous a sa croyance Ne meurt point éternellement.
Page xi - Dieu, la Vierge et les Saints. Les œuvres profanes, comme les chants patriotiques et quelques compositions sur des sujets indifférents, devaient même recevoir un cachet d'orthodoxie dans le couplet final, qui était adressé à Dieu, et plus souvent à la Vierge Marie.
Page 1 - ... tan quem n'an ab los salvatz. Si cum soy lay autreyatz on vertutz es autreyada, en vostra cambra ondrada duzesca, car lay ondratz mans desfagz si quels refatz. prec vos que de la re fada, verges, per qu'om es damnatz, sius plats, guirens nos siatz.
Page 267 - En loc que siâ trobar no pot sojorn, Tan fort vos tem e de bon' amor ama, E se mante, plus que nul a son torn, Umil, liai e secret a sa Dama.
Page xxviii - Verges, ses par de plazensa, per nostr' amor fos plazens a dieu, tan qu'en pres nayshensa, dont pueys per nos fo nayshens. humilmens vos prec quem siatz guirens, e quem portetz tal guirensa qu'ieu an lay, ses defalhensa, on gaugz non es defalhens : car yeu de cor soy crezens que, qui'n vos ha sa crezensa, no mor perdurablamens ans er ab gaugz revivens.
Page 284 - Ce chronogramme fournit la date de M.CCCC.XV. TRADUCTION. Et si quelqu'un te demande L'an que l'eau (rivière) fut si grande , Laquelle se nomme Garonne, Si bien que dans Toulouse elle fut grande dame, Car sur les toits des moulins Du Château , près de Tounis, Un hatelet y laissa , Et les deux ponts arracha , Ainsi tu répondras : Dans un verger tu entreras; Cueille une fleur d'amandier, Avec quatre de coignassicr, Avec quinze parties d'églantincs.
Page 285 - Morts (3). TRADUCTION. Si tu veux savoir quand mourut Le comte bon catholique, Jean de Foix , preux et vaillant , Qui était du Roi lieutenant : Entre dans un verger Et prends un beau grenadier, Puis quatre coings tu prendras Bien arrangés par compas (mesure), Trois douzaines d'étourneaux ; Et plus n'y mettras d'oiseaux , Un A , trois fleurs au côté Après un D séparé , Un M , un AY tu peux prendre Alors...

Bibliographic information