Page images
PDF
EPUB

Ne vous

laissez

pas
séduire

par

la belle couleur du vin qui brille dans le verre; on le savoure avec délice:

Mais il mord à la fin comme un serpent, et jette son venin comme le basilic.

Vos yeux alors s'attacheront sur la femme débauehée, et votre coeur s'abandonnera à la dissolution.

Vous serez comme un homme endormi dans une barque, au milieu des flots agités; comme le pilote assoupi qui a abandonné le gouvernail.

Et vous direz : on m'a frappé et je ne l'ai pas senti; on m'a entraîné et je ne m'en suis point aperçu; quand pourrai - je me lever? quand recommencerai-je à boire ?

N'excitez point à boire, ceux qui aiment le vin; car le vin en a perdu plusieurs. De même que le feu éprouve la dureté du fer, ainsi

, l'ivresse décèle les cours superbes.

L'usage modéré du vin donne en quelque sorte une seconde vie; et pour en boire avec retenue, on ne cesse pas d'être sobre.

Quelle est l'existence de celui qui se laisse abrutir par

le vin? Le vin a été originairement donné à l'homme pour récréer son ame, et non pour égarer sa raison.

Le vin bu avec modération donne de l'activité à l'esprit.

[ocr errors]

Sanitas est animæ et corpori sobrius potus.

Eccli. CH. XXXI, 7. 37. Vinum multum potatum irritationem, et iram, et ruinas multas facit.

Ibid. 38. Amaritudo animæ, vinum multum potatum.

Ibid. 39. Ebrietatis animositas, imprudentis offensio ,

Ibid. 40. minorans virtutem, et faciens vulnera.

In convivio vini non arguas proximum : et non despicias eum in jucunditate illius.

Ibid. 41.

[ocr errors]

Verba improperii non dicas illi : et non preinas illum in repetendo.

Ibid. 42. Noli regibus.... noli regibus dare vinum : quia nullum secretum est ubi regnat ebrietas;

4. Et nè fortè bibant, et obliviscantur judiciorum, et mutent causam filiorum pauperis. Ibid. 5.

Prov. XXXI,

Vid. INGLUVIES.

VIA.

..... Initium viæ bonæ facere justitiam : accepta est autem apud Deum, magis quàm immolare victimas.

Prov. xvi, 5.

Il réjouit le coeur et fortifie le corps.

L'ivresse produit l'emportement, excite la colère et occasionne les événemens les plus funestes;

Elle jette l'ame dans l'amertume;

Elle inspire l'audace ; elle fait tomber l'insensé ; elle abat les forces; elle provoque l'effusion du sang.

Ne reprenez jamais votre ami lorsqu'il est à table et étourdi par les fumées du vin; et n'ayez pas l'air de le mépriser quand il s'abandonne aux joies de l'ivresse.

Ne lui adressez pas de paroles choquantes, et ne l'impatientez pas en lui redemandant quelque chose.

Ne donnez pas.... ne donnez pas de vin aux rois, car il n'y a pas de secret

homme jyre;

pour un

S'ils en buvoient avec excès, ils pourroient oublier la justice, et juger , contre l'équité, la cause des enfans

du pauvre.

Voy. TABLE (amour de la).

VOIE.

..... La pratique de la justice est le commencement de la bonne voie ; elle est plus agréable à Dieu que les holocaustes.

Ibid. xxi, 2.

Cor hominis disponit viam suam : sed Domini est dirigere gressus ejus.

Prov. Ch. xvi, 8.9. Omnis via viri, recta sibi videtur : appendit autem corda Dominus.

Est via quæ videtur homini justa : novissima autem ejus deducunt ad mortem. Ibid. xiv, 12.

Intrate per angustam portam : quia lata porta et spatiosa via est quæ ducit ad perditionem; et multi sunt qui intrant per eam. Mati. yıl, 13.

Quàm angusta porta et arcta via est quæ ducit ad vitam ! et pauci sunt qui inveniunt cam!

Ibid. 14.

Vid. Deus, IMPIETAS, Justus, OPERA, etc. etc.

[ocr errors]

FINIS,

Le coeur de l'homme prépare ses voies, mais c'est Dieu qui dirige tous ses pas.

Tout homme croit être dans la bonne voie; mais Dieu pèse les caurs.

Il est une voie qui paroît droite à l'homme, mais dont les issues aboutissent à la mort.

Entrez par la porte étroite, car la porte large et la voie spacieuse mènent à la perdition, et le nombre est grand, de ceux qui y passent.

Mais que la porte de la vie est étroite, et que la voie qui y conduit est difficile ! et combien peu de gens peuvent la trouver !

[ocr errors]
[ocr errors]

Voy. Dieu, IMPIÉTÉ, JUSTE, OEUVRES, etc. etc.

FIN.

« PreviousContinue »