The French first class book: being a new selection of reading lessons ... : the whole calculated to interest as well as improve the learner

Front Cover
Crocker and Brewster, 1832 - 288 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Solitude no Retreat from bad Passions 59 Ignorance best concealed by silence
32
Forgiveness our Interest as well as our Duty
33
The Expectation of Wealth an Obstacle to Education 62 Resignation and Patience royal Virtues
35
Death disarmed by Christian Philosophy
36
True Wisdom claims no Honor 65 Gratitude a Spring of true Courage
37
Conjugal Love the strongest Passion of Woman 67 Respect for Old Age a Duty
38
A Christian Precept taught by a Savage Example
39
The True Friend is no Flatterer
40
Duelling inconsistent with true Greatness 71 Prejudice the Arbiter of Taste
42
Charity to the Lazy injurious
43
A Dutch Cure for indolent Mendicity 74 Forgiveness the best Revenge
44
Only true Genius can bear a Rival
45
Generosity to Rivals the charm of Genius
46
The Second to all the First of all 78 The Virtuous fear no Presages
47
The Good should never despair of Protection Contentment the best Source of Happiness
48
Excessive Tyranny a Source of Liberty
49
Death less dreadful than Dishonor
50
An upright Judge is no Respecter of Persons
51
Extracts from the Sermon on the Mountain
53
The Unfortunate our Neighbor
55
The Reformed Child the Dearest
56
Socrates the Pagan Christian
57
The Leopard does not change his Spots
60
Aristides another Name for Justice
61
Misfortune the best Test of Courage and true Greatness
63
The sick Wolf is a Lamb
67
Authentic History of Joan of
68
Conquerors are not Founders but Destroyers
73
Complaints of Tyranny are not always whispered
79
Lesson
82
Literary Vanity insatiable
91
Literary Vanity is always blind
92
PART II
98
III
104
Industry the best Cure of Ennui
110
Busy Bodies are always a Nuisance
116
Le Bourgeois Gentilhomme the wouldbe Gentleman M de Pourceaugnac the Patient in spite of himself
117
11
121
Self Love sees no Decay
122
Le Malade Imaginaire the Hypochondriac V
123
PART III
124

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 263 - Et ne faut-il pas bien que monsieur contredise ? A la commune voix veut-on qu'il se réduise, Et qu'il ne fasse pas éclater en tous lieux L'esprit contrariant qu'il a reçu des cieux ? Le sentiment d'autrui n'est jamais pour lui plaire : II prend toujours en main l'opinion contraire, Et penserait paraître un homme du commun, Si l'on voyait qu'il fût de l'avis de quelqu'un.
Page 264 - L'amour, pour l'ordinaire, est peu fait à ces lois, Et l'on voit les amants vanter toujours leur choix. Jamais leur passion n'y voit rien de blâmable, Et dans l'objet aimé tout leur devient aimable ; Ils comptent les défauts pour des perfections, Et savent y donner de favorables noms.
Page 204 - Le chêne un jour dit au roseau : Vous avez bien sujet d'accuser la nature ; Un roitelet pour vous est un pesant fardeau ; Le moindre vent qui d'aventure...
Page 257 - Non! tout de bon, quittez toutes ces incartades; Le monde par vos soins ne se changera pas ; Et, puisque la franchise a pour vous tant d'appas, Je vous dirai tout franc que cette maladie, Partout où vous allez, donne la comédie, Et qu'un si grand courroux contre les mœurs du temps Vous tourne en ridicule auprès de bien des gens.
Page 55 - Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. » C'est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
Page 259 - Il faut, parmi le monde, une vertu traitable; A force de sagesse on peut être blâmable ; La parfaite raison fuit toute extrémité, Et veut que l'on soit sage avec sobriété.
Page 264 - Ils frappent tous la mienne, et loin de m'en cacher, Elle sait que j'ai soin de les lui reprocher. Plus on aime quelqu'un, moins il faut qu'on le flatte; A ne rien pardonner le pur amour éclate...
Page 256 - Je refuse d'un cœur la vaste complaisance Qui ne fait de mérite aucune différence ; Je veux qu'on me distingue ; et, pour le trancher net, L'ami du genre humain n'est point du tout mon fait.
Page 261 - C'est de la tête aux pieds un homme tout mystère, Qui vous jette, en passant, un coup d'œil égaré , Et, sans aucune affaire, est toujours affairé. Tout ce qu'il vous débite en grimaces abonde ; A force de façons, il assomme le monde ; Sans cesse il a tout bas, pour rompre l'entretien. Un secret à vous dire, et ce secret n'est rien ; De la moindre vétille il fait une merveille, ^ El, jusques au bonjour, il dit tout à l'oreille.
Page 222 - L'attelage suait, soufflait, était rendu. Une mouche survient, et des chevaux s'approche, Prétend les animer par son bourdonnement, Pique l'un, pique l'autre, et pense à tout moment Qu'elle fait aller la machine...

Bibliographic information