Essai sur le christianisme envisagé dans ses rapports avec la perfectibilité de l'être moral

Front Cover
A. Cherbuliez, 1830 - 398 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 320 - En ceci s'est manifesté l'amour de Dieu pour nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde afin que nous vivions par lui. En ceci consiste Son amour : ce n'est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c'est lui qui nous a aimés et qui a envoyé son Fils en victime de propitiation pour nos péchés. Bien-aimés, si Dieu nous a tant aimés, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres...
Page 125 - vivant, qui suis descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce ,,pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c'est ,,ma chair que je dois donner pour la vie du monde.
Page 336 - Chose admirable ! la religion chrétienne, qui ne semble avoir d'objet que la félicité de l'autre vie, fait encore notre bonheur dans celle-ci.
Page 156 - La raison agit avec lenteur , et avec tant de vues et de principes différents qu'elle doit avoir toujours présents, qu'à toute heure elle s'assoupit ou elle s'égare, faute de les voir tous à la fois. Il n'en est pas ainsi du sentiment; il agit en un instant, et toujours est prêt à agir. Il faut donc, après avoir connu la vérité par la raison , tâcher de la sentir, et de mettre notre foi dans le sentiment du cœur; autrement elle sera toujours incertaine et chancelante.
Page 101 - Jésus déclare, dans l'Evangile de saint Jean, qu'il n'ya pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime.
Page 99 - Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.
Page 319 - Dieu est charité ; et celui qui demeure dans la charité demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.
Page 122 - Charlemagne; et lorsqu'ils proclament hautement la souveraineté même politique de celui à qui toute puissance a été donnée dans le ciel et sur la terre...
Page 216 - Celui qui n'a pas épargné son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous à la mort, quels biens ne nous at-il pas donnés avec lui ? Qui osera accuser les élus de Dieu?
Page 320 - Personne ne vit jamais Dieu; si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est accompli en nous.

Bibliographic information