Choix litteraire ... t. 1-24, Volume 9

Front Cover
Chez C. Philibert, 1757
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Common terms and phrases

Popular passages

Page 13 - ... toute efpérance de vivre, c'eft choifir le genre de fa mort, & non en prévenir le terme: mais qu'une jeune époufe fe jette dans le bucher de fon époux; que les efclaves fuivent leur maître, & les courtifans leur Roi, jufqu'au milieu des flammes ; que les Tartares Circaffiens témoignent leur deuil à la mort d'un grand, par des...
Page 174 - Ne vous fiez pas aux paroles d'une' fille, ni à celles que dit une femme , car leurs cœurs ont été faits tels que la roue qui tourne , la légèreté a été mife dans leurs cœurs. Ne vous fiez ni à la glace d'un jour, ni à un ferpent endormi , ni aux carefles de...
Page 10 - Tantôt c'eft le fang le plus beau: cette même Ameftris qui avoit fait enfouir douze hommes vivans dans la terre , pour obtenir de Pluton , par cette offrande, une plus longue vie; cette Ameftris facrifie encore à cette infatiable divinité quatorze jeunes enfans des...
Page 168 - Confidérez bien toutes les entrées avant que de vous engager quelque part, car 'on ne peut jamais favoir trop bien où font les ennemis qui vous dreflent des embuches. » L'hôte qui vient chez vous, a les genoux froids, donnez-lui du feu: celui qui a parcouru les montagnes a befoin de nourriture 6c de vêtemens Jjiea féchés.
Page 105 - Mais eft auflî la particule du refus. Je voudrois bien vous donner, ou vous prêter ceci , ou cela , mais j'en ai befoin. Je fuppofe un homme opulent au-delà de ce que peuvent pofleder, non des particuliers, mais des Princes & des Souverains, il me femble l'entendre dire : Ah!
Page 11 - Quel fpeftaele pour Cortez entrant dans le Mexique, de voir immoler cinquante hommes à fon heureufe arrivée/ mais quel étonnement, quand un des peuples qu'il avoit vaincus, députa vers lui avec ces paroles: » Seigneur, voila cinq » efclaves ; fi tu es un Dieu fier qui te...
Page 37 - Dans l'intolérance d'une religion à l'égard des autres , ou d'une fe&e entre plufieurs de la même religion ; parce que toutes les mains s'arment contre l'ennemi commun. La neutralité même n'a plus lieu avec une puiffance qui veut dominer ; & quiconque n'eft pas pour elle, eft contr'elle. Or quel trouble ne doit-il pas en réfulter? la paix ne peut devenir générale & folide que par la...
Page 8 - ... qu'après l'ufage de l'expiation, qui fe faifoit d'abord par le lait & le vin, on en vint de l'immolation du bouc ou de la chèvre , au facrifice des enfans. Il n'a fallu qu'un exemple mal interprété pour autorifer les horreurs les plus révoltantes. Les nations impies à qui l'on...
Page 170 - L'homme dépourvu de fens croit qu'il vivra toujours , s'il évite la guerre ; mais fi les lances l'épargnent, la vieillefle ne lui fait point de quartier. * * * L'homme gourmand mange fa propre mort, s'il n'y prend garde ; & l'avidité du fot fait rire les fages.
Page 7 - ... fi la faim ou la méchanceté, la force ou la crainte, l'ont rendu l'ennemi de toutes les efpèces vivantes ; fi c'eft la jaloufie ou . l'intérêt qui a introduit l'homicide .fur la terre; fi c'eft la politique ou la fuperftition qui a demandé des...

Bibliographic information