Histoire universelle de l'Eglise Catholique, Volume 6

Front Cover
Gaume Frères, 1857
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 375 - Au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu.
Page 102 - Un prodige nouveau apparaît dans le ciel : Une femme revêtue du soleil, ayant la lune sous ses pieds et sur la tête une couronne de douze étoiles, et elle criait dans les douleurs de l'enfantement.
Page 79 - Tous les citoyens de l'empire sont obligés de s'inscrire dans le livre du cens, devenu un livre de proscription. De crainte qu'on ne dérobe quelque partie de sa fortune à l'avidité de l'empereur, on force, par la violence des supplices, les enfants à déposer contre leurs pères, les esclaves contre leurs maîtres, les femmes contre leurs maris. Souvent les bourreaux contraignent des malheureux à s'accuser eux-mêmes et à s'attribuer des richesses qu'ils n'ont pas.
Page 205 - Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église.
Page 186 - Fils unique de Dieu, engendré du Père, c'est-à-dire de la substance du Père; Dieu de Dieu, lumière de lumière, vrai Dieu de vrai Dieu, engendré et non...
Page 79 - Point d'excuse pour la vieillesse ou la maladie; on apportait les malades, les infirmes. On estimait l'âge de chacun, on ajoutait des années aux enfants, on en ôtait aux vieillards; tout était plein de deuil et de consternation. Encore ne s'en rapportait-on pas à ces premiers agents; on en envoyait toujours d'autres pour trouver davantage, et les charges doublaient toujours, ceux-ci ne trouvant rien, mais ajoutant au hasard, pour ne pas paraître inutiles. Cependant les animaux...
Page 168 - C'était un homme d'une taille avantageuse , d'une figure imposante, d'un maintien grave qui inspirait le respect. Son abord affable et gracieux, sa conversation douce et agréable appelaient la confiance. Des mœurs austères , un air pénitent , un zèle apparent pour la religion...
Page 193 - Nicée, suivant cette parole du Seigneur : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église...
Page 335 - Dieu vous a donné l'Empire , et nous a confié l'Église : comme celui qui entreprend sur votre puissance, contrevient à l'ordre de Dieu; ainsi craignez de vous charger d'un grand crime, si vous tirez à vous ce qui nous regarde. Il est écrit : Rendes à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu.
Page 305 - Maruthas , germa sur les ruisseaux de sang. La vue de ce signe salutaire fit tressaillir de joie la sainte troupe des fidèles : elle les remplit d'un nouveau courage , qu'ils inspirèrent aux autres. Enivrés des eaux fécondes du divin amour, ils enfantèrent une race spirituelle digne de leur succéder. On ne cessa de massacrer des chrétiens , depuis la sixième heure du Vendredi-Saint jusqu'au premier dimanche après Pâques.

Bibliographic information