Patrologia Orientalis, Volume 19

Front Cover
Firmin-Didot, 1926
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Popular passages

Page 315 - Christo lesu: qui cum in forma Dei esset, non rapinam arbitratus est esse se aequalem Deo: sed semetipsum exinanivit formam servi accipiens, in similitudinem hominum factus, et habitu inventus ut homo.
Page 314 - Hoc igitur dico, et testificor in Domino, ut iam non ambuletis, sicut et gentes ambulant in vanitate sensus sui, tenebris obscuratum habentes intellectum...
Page 288 - Jesse, qui a porté la vie à tout le genre humain, a droit, certes, en tout temps, à nos félicitations, à notre admiration et à nos louanges; mais le temps présent est tout particulièrement désigné pour la chanter. C'est, en effet, en ce temps [de l'année] qu'en beaucoup d'endroits, on célèbre solennellement cette fête, vu que c'est» en ce temps que s'est accompli un mystère qui échappe à l'intelligence humaine.
Page 455 - Vertu et de son Esprit, mais aussi l'œuvre de la volonté et de la foi de la Vierge. Sans le consentement de l'Immaculée, sans le concours de sa foi, ce dessein était aussi irréalisable que sans l'intervention des trois personnes divines elles-mêmes. Ce n'est qu'après l'avoir instruite et persuadée, que Dieu la prend pour Mère, et lui emprunte la chair qu'elle veut bien lui prêter. De même qu'il s'incarnait volontairement, de même voulait-il que sa Mère l'enfantât librement et de son...
Page 321 - Nam quod impossibile erat legi, in quo infirmabatur per carnem: Deus Filium suum mittens in similitudinem carnis peccati, et de peccato damnavit peccatum in carne, 4. Ut justificatio legis impleretur in nobis, qui non secundum carnem ambulamus, sed secundum spiritum.
Page 300 - Ex pari enim honore constat ut sicut Nativitatem Filii sequentium dierum insequitur, dignitas ita festivitatem matris tot dierum sequatur sacra solemnitas; nam quid festum est Matris, nisi incarnatio Verbi? cujus utique ita debet esse solemne, sicut est ejusdem Nativitas Verbi. Quod tamen nec sine exemplp decentis morís, qui per diversas mundi partes dinoscitur observan, videtur institui; in multis namque ecclesiis a nobis et spatio remotis...
Page 355 - Quand elle fut arrivée au sommet, toute la montagne tressaillit d'allégresse avec ses arbres, qui s'inclinèrent comme pour adorer. Troublée par ce prodige, Marie pensa que Jésus était là, Dieu seul pouvant accomplir de semblables merveilles. L'ange se montra de nouveau, déclarant qu'en effet le miracle est l'œuvre de Dieu seul. Puis, sans donner expressément son nom, il se désigna assez clairement, en disant qu'il était « celui qui reçoit les âmes de ceux qui s'humilient devant Dieu,...
Page 300 - Virgini Verbi conceptum et nuntiasse verbis, et indidisse miraculis, eadem festivitas non potest celebran condigne, cum interdum quadragesimae dies vel paschale festum videtur incumbere, in quibus nihil de sanctorum solennitatibus, sicut ex antiquitate regular!
Page 286 - Écoute, ma fille, vois et prête l'oreille, oublie ton peuple et la maison de ton père, et le Roi concevra de l'amour pour ta beauté.
Page 283 - Mais il tomba bientôt dans la disgrâce, se retira complétement des affaires, et passa le reste de sa vie dans un loisir studieux. On ignore la date de sa naissance ainsi que celle de sa mort. Il avait composé un grand nombre d'ouvrages, sur des sujets très-divers, histoire, antiquités, grammaire, etc. Il nous reste de lui les Vies des douze Césars, c'est-à-dire des douze premiers empereurs de Rome ; un petit livre intitulé des illustres Grammairiens; un autre petit livre, intitulé...

Bibliographic information