Sermons choisis de J. Saurin sur divers textes de l'Ecriture sainte: édition publiée et annotée

Front Cover
Charpentier, 1854 - 459 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 17 - Venez, les bénis de mon Père ; possédez le royaume qui vous a été préparé dès le commencement du monde. Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger ; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli ; j'étais nu, et vous m'avez revêtu ; j'étais malade , et vous m'avez visité ; j'étais en prison, et vous êtes venu à moi.
Page 107 - La lumière est encore avec vous pour un peu de temps ; marchez pendant que vous avez la lumière, de peur que les ténèbres ne vous surprennent; car celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va.
Page 246 - Dieu veuille oublier ces fleuves de sang dont tu as couvert la terre, et que ton règne a vu répandre? Dieu veuille effacer de son livre les maux que tu nous as faits , et , en récompensant ceux qui les ont soufferts , pardonner à ceux qui les ont fait souffrir ! Dieu veuille qu'après avoir été pour nous, pour l'Eglise , le ministre de ses jugements , tu sois le dispensateur de ses grâces et le ministre de ses miséricordes...
Page 338 - Lui qui n'a point épargné son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il point aussi toutes choses avec lui?
Page 108 - L'amour de la patrie trouva chez lui un modèle : « Jérusalem ! Jérusalem ! s'écriait-il en pensant au jugement qui menaçait cette cité coupable, j'ai voulu rassembler tes enfants, comme la poule rassemble ses poussins sous ses ailes; mais tu ne l'as pas voulu!
Page 60 - Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit: mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va.
Page 271 - Où fuirais-je loin de ta face ? Si je monte aux cieux, tu y es ; Si je me couche au séjour des morts, t'y voilà.
Page 407 - ... de martyrs, sang de nos compatriotes répandu comme de l'eau , cadavres vénérables , puisque vous servîtes de témoins à la religion , mais jetés à la voirie et donnés aux bêtes des champs et aux oiseaux des cieux pour pâture , masures de nos temples, poudre, cendre, tristes restes des maisons consacrées à notre Dieu , feux , roues...
Page xxiv - ... regorgeant de martyrs, sang de nos compatriotes répandu comme de l'eau, cadavres vénérables, puisque vous servîtes de témoins à la religion, mais jetés à. la voirie et donnés aux bêtes des champs et aux oiseaux des cicux pour pâture, masures de nos temples, poudre, cendre, tristes restes des maisons consacrées à notre Dieu, feux, roues...
Page 245 - Que ma langue s'attache à mon palais, Si je ne me souviens de toi, Si je ne fais de Jérusalem Le principal sujet de ma joie!

Bibliographic information