Explication morale du jeu de cartes: anecdote curieuse et intéressante, sous le nom de Louis Bras-de-Fer, engagé au service du roi

Front Cover
1778 - 24 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 178 - Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre...
Page 179 - ... est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d'où il viendra juger les vivants et les morts.
Page 223 - Ouvrage orné de gravures, contenant le tableau général des déportés, la vie et les causes de l'exil de l'auteur ; des notions particulières sur Collot et...
Page 116 - Pour remédier à cet inconvénient , on convint d'employer ces six heures excédentes, en faisant, tous les quatre ans , une année composée d'un jour de plus que les autres ; de sorte que celte' quatrième année est de 366 jours : c'est ce qu'on appelle l'année bissextile.
Page 133 - Il me transporta donc en esprit dans le désert , et je vis une femme assise sur une bête de couleur d'écarlate , pleine de noms de blasphèmes, qui avait sept têtes et dix cornes. 4. Cette femme était vêtue de pourpre et...
Page 161 - Tu ne les adoreras point , ni ne les serviras. 2. Tu ne prendras point en vain le nom du Seigneur ton Dieu. 3. Souviens-toi de sanctifier le jour du sabbat. 4. Honore ton père et ta mère, afin que tu vives longtemps sur la terre que le Seigneur ton Dieu te donnera.
Page 86 - On entend plus souvent par droit naturel certaines règles de justice et d'équité, que la seule raison naturelle a établies entre tous les hommes ou, pour mieux dire, que Dieu a gravées dans nos cœurs.
Page 109 - ... par hasard sur la racine d'une plante d'Acanthe, il arriva lorsqu'au printemps les feuilles et les tiges commencèrent à sortir, que le panier qui était sur le milieu de la racine fit élever le long de ses côtés les tiges de la plante, qui rencontrant les coins de la tuile furent contraintes de se recourber en leur extrémité, et faire le contournement des volutes.
Page 26 - J'irai et je le guérirai. 8. Mais le centenier lui répondit : Seigneur, je ne suis pas digne que vous entriez dans ma maison; mais dites seulement une parole, et mon serviteur sera guéri.
Page 116 - ... jours et environ six heures, on reconnut dans la suite que les équinoxes reculaient tous les quatre ans d'un jour à peu près. Pour remédier à cet inconvénient, on...

Bibliographic information