Les souvenirs de Felicie L***.

Front Cover
A Paris, reimprime a Londrès, pour H. Colburn, 1808
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 63 - Il est d'usage (surtout pour les jeunes femmes) de s'émouvoir, de pâlir, de s'attendrir, et même en général de se trouver mal en apercevant M. de Voltaire1; on se précipite dans ses bras, on balbutie, on pleure, on est dans un trouble qui ressemble à l'amour le plus passionné. Voilà l'étiquette de la présentation à Ferney.
Page 78 - ... de SaintJulien et moi. Il nous mena dans le village pour y voir les maisons qu'il a bâties et les établissements bienfaisants qu'il a formés. Il est plus grand là que dans ses livres, car on y voit partout une ingénieuse bonté, et l'on ne peut se persuader que la même main qui écrivit tant d'impiétés, de faussetés et de méchancetés, ait fait des choses si nobles, si sages et si utiles. Il...
Page 158 - Qui n'est que juste est dur; qui n'est que sage est triste Dans d'autres sentiments l'héroïsme consiste. Le conquérant est craint, le sage est estimé : Mais le bienfaisant charme, et lui seul est aimé; Lui seul est vraiment roi; sa gloire est toujours pure; Son nom parvient sans tache à la race future.
Page 142 - ... de n'avoir pas l'air de le remarquer. On leva la toile ; le spectacle commença. Je ne fus plus occupée que de la pièce , qui réussit complètement.
Page 79 - Il est fort cassé, et sa manière gothique de se mettre le vieillit encore, lia . une voix sépulcrale qui lui donne un ton singulier, d'autant plus qu'il a l'habitude de parler excessivement haut, quoiqu'il ne soit pas sourd. Quand il n'est question ni de la religion, ni de ses ennemis, sa conversation est simple et naturelle, sans nulle prétention, et par conséquent (avec un esprit tel que le sien) parfaitement aimable.
Page 160 - Comme la faiblesse commune de l'humanité ne nous permet « pas de nous traiter les uns les autres en toute rigueur, il...
Page 159 - L'homme juste ne doit pas toujours demander ni ce qu'il » peut, ni ce qu'il a droit d'exiger. des autres. Il ya des temps « malheureux où c'est une cruauté et une vexation d'exiger « une dette, et la justice veut qu'on ait égard non-seulement à « l'obligation , mais encore à l'état de celui qui doit... La jus...
Page 72 - J'étois si harassée et en si mauvaise disposition , que j'aurois donné tout au monde pour pouvoir me trouver transportée dans mon auberge à Genève. Madame de Saint-Julien, me jugeant d'après ses impressions , m'entraîne avec vivacité. Nous regagnons la maison, et j'eus...
Page 171 - Le roman l'ennuyait, et elle parut charmée de ma visite. Je restai deux ou trois heures avec elle et j'écoutai presque toujours. Elle me parla de l'ancien temps, de la cour, de Madame la duchesse du Maine, de Chaulieu, du marquis de la Fare, de l'ingénieux la Mothe, de Madame de Staal, dont j'aime tant l'esprit, et elle me promit de me montrer une autre fois plusieurs petits manuscrits et beaucoup de lettres de l'impératrice de Russie.
Page 162 - Elle a un genre de maladie qui l'oblige à passer dans son lit plus de la moitié de sa vie , ce qui ne l'empêche pas de recevoir beaucoup de monde . L'autre jour, plusieurs visites arrivèrent à la fois chez elle ; madame*** était couchée ; on se plaignit de la fraîcheur de sa chambre.

Bibliographic information