Le guide du bonheur, ou Recueil de pensées, maximes et prières: dont la lecture peut contribuer à rendre heureux dans cette vie et dans l'autre

Front Cover
Rousseau, 1840 - 360 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 138 - Hâtons-nous ; le temps fuit , et nous traîne avec soi : Le moment où je parle est déjà loin de moi...
Page 185 - Il n'ya pas moins d'éloquence dans le ton de la voix, dans les yeux et dans l'air de la personne, que dans le choix des paroles. 250 La véritable éloquence consiste à dire tout ce qu'il faut, et à ne dire que ce qu'il faut.
Page 103 - Je suis content de vous : vous avez fait de grandes fautes ; mais elles vous ont servi à vous connaître et à vous défier de vousmême. Souvent on tire plus de fruit de ses fautes que de ses belles actions. Les grandes .actions enflent...
Page 32 - Quoi ! la paix de l'ame , la douce égalité, la tendresse maternelle, la piété filiale, seraient autant de chimères? Il n'y aurait sur la terre ni justice , ni humanité , ni amour de la patrie , ni consolation pour celui qui souffre, ni espérance d'un meilleur avenir ? Eh bien! ce sont toutes ces choses ensemble qui...
Page 11 - Mais les fruits de l'Esprit sont la charité, la joie, la paix, la patience, la douceur, la bonté, la fidélité, la bénignité, la tempérance.
Page 296 - O Dieu qu'on méconnaît, ô Dieu que tout annonce, Entends les derniers mots que ma bouche prononce ; Si je me suis trompé, c'est en cherchant ta loi. Mon cœur peut s'égarer, mais il est plein de toi. Je vois sans m...
Page 43 - ... et la volonté d'accomplir ses préceptes. Jamais la vertu n'a parlé un si doux langage; jamais la plus profonde sagesse ne s'est exprimée avec tant d'énergie et de simplicité. On n'en quitte...
Page 114 - Je sois homme : tout homme est un ami pour moi. » Le pauvre et l'étranger, le ciel me les envoie , » Et mes mains avec eux partagent avec joie » Des biens qui pour moi seul n'étaient pas destinés.
Page 271 - JE le dis, et il me semble que je n'ai fait cet ouvrage que pour le prouver, l'esprit de modération doit être celui du législateur; le bien politique, comme le bien moral, se trouve toujours entre deux limites.
Page 113 - Si quelqu'un dit : J'aime Dieu, et qu'il haïsse son frère, il est menteur ; car celui qui n'aime point son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas ? 21 Et nous avons reçu ce commandement de lui : Que celui qui aime Dieu, aime aussi son frère.

Bibliographic information