“Les” grands initiés: esquisse de l'histoire secrète des religions

Front Cover
Perrin, 1908 - 554 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 214 - Pour dormir sur un sein mon front est trop pesant, Ma main laisse l'effroi sur la main qu'elle touche, L'orage est dans ma voix, l'éclair est sur ma bouche; Aussi, loin de m'aimer, voilà qu'ils tremblent tous. Et quand j'ouvre les bras, on tombe à mes genoux. O Seigneur! j'ai vécu puissant et solitaire. Laissez-moi m'endormir du sommeil de la terre.
Page 494 - Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit: mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va. Il en est de même de tout homme qui est né de l'Esprit. 9 Nicodème lui dit: Comment ces choses se peuventelles-faire? 10 Jésus lui répondit: Tu es un Docteur en Israël; et tu ne sais pas ces choses ! 11 En vérité, en...
Page 348 - Puisque l'existence du monde n'est qu'un passage continuel de la vie à la mort, et de la mort à la vie, loin que tout soit, rien n'est.
Page 456 - Ultima Cumaei venit iam carminis aetas magnus ab integro saeclorum nascitur ordo. 5 iam redit et Virgo, redeunt Saturnia regna, iam nova progenies caelo demittitur alto, tu modo nascenti puero, quo ferrea primum desinet ac toto surget gens aurea mundo, casta fave, Lucina: tuus iam regnat Apollo.
Page 520 - Consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous : 17. l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point, et qu'il ne le connaît point. Mais pour vous , vous le connaîtrez , parce qu'il demeurera avec vous, et qu'il sera en vous.
Page 197 - L'ETERNEL, le Dieu de vos pères, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, et le Dieu de Jacob, m'a envoyé vers vous ; * c'est ici mon nom éternellement, et c'est ici mon mémorial dans tous les âges.
Page 525 - Puis il prit le pain, et, ayant rendu grâces, il le rompit et le leur donna, en disant : Ceci est mon corps, qui est donné pour vous : faites ceci en mémoire de moi.
Page 453 - Je viens, dit-il lui-même , rassem» hier toutes les nations et toutes les langues ; » elles viendront et verront ma gloire. J'élève...
Page 394 - Cependant la nuit se passait, et nulle part l'armée des Grecs ne tentait de s'échapper à la faveur des ténèbres. Bientôt le jour aux blancs coursiers répandit sur le monde sa resplendissante lumière : à cet instant, une clameur immense, modulée comme un cantique sacré, s'élève dans les rangs des Grecs , et l'écho des rochers de l'île répond à ces cris par l'accent de sa voix éclatante. Trompés dans leur espoir, les Barbares sont saisis d'effroi; car il n'était...
Page xx - Le microscosme-homme est par sa constitution ternaire : (esprit, âme et corps) l'image et le miroir du macrocosme-univers (monde divin, humain et naturel), qui est lui-même l'organe du Dieu ineffable, de l'Esprit absolu, lequel est par sa nature : Père, Mère et Fils (essence, substance et vie).

Bibliographic information