Choix littéraire, Volume 9

Front Cover
chez Claude Philibert, 1757
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 5 - ... anneaux de fer d'un poids proportionné à fes forces ; un autre arrête la tentation dès fa fource, par une amputation tout-à-fait inhumaine, & fufpend à l'autel les dépouilles de fon facrifice. Voyez-les tous fortir du temple, & pleins du dieu qui les agite, répandre la frayeur & Fillufion fur la face de la terre.
Page 181 - Celui qui a une bonne provifion en voyage fe réjouit aux approches de la nuit. » Ne découvrez jamais vos chagrins à un méchant homme, car vous n'en recevrez aucun foulagement. ), Sachez que fi vous avez un ami, vous devez le vifiter fouvent. Le chemin. fe remplit d'herbes , & les arbres le couvrent bientôt , fi l'on n'y paffe fans ceffe. » Ne rompez jamais le premier avec votre ami.
Page 180 - ... ni à un champ nouvellement femé. * * La paix entre des femmes malignes , eft comme fi vous vouliez faire marcher fur la glace un cheval qui ne feroit pas ferré , ou comme fi vous vous ferviez d'un cheval de deux ans , ou comme fi vous étiez dans une tempête fur un vaifleau qui n'auroit point de gouvern; il.
Page 180 - Ne vous fiez pas aux paroles d'une' fille, ni à celles que dit une femme , car leurs cœurs ont été faits tels que la roue qui tourne , la légèreté a été mife dans leurs cœurs. Ne vous fiez ni à la glace d'un jour, ni à un ferpent endormi , ni aux carefles de...
Page 8 - ... qu'après l'ufage de l'expiation, qui fe faifoit d'abord par le lait & le vin, on en vint de l'immolation du bouc ou de la chèvre , au facrifice des enfans. Il n'a fallu qu'un exemple mal interprété pour autorifer les horreurs les plus révoltantes. Les nations impies à qui l'on...
Page 13 - C'eft aflez d'une injuftice divinifée, pour encourager l'émulation à faire des progrès abominables. Un conquérant fignalera fon entrée à Corinthe par le facrifice de fix cents jeunes Grecs qu'il immole à l'ame de fon pére, afin que ce fang efface fes feuillures, comme fi le crime pouvoit expier le crime. Mais tous ces actes d'inhumanité feroient moins de honte à l'imbécillité de l'efprit humain...
Page 180 - II n'ya point de maladie plus cruelle que de n'être pas content de fon fort. * * * Le cœur feul connoit ce qui fe pafle dans le cœur , & celui qui trahit l'efprit , c'eft l'efprit même.
Page 178 - Quand j'étois jeune -, j'errois feul dans le inonde ; il me fembloit que j'étois devenu riche quand j'avois trouvé un compagnon. Un homme fait plaifir à un autre homme. * Qu'un homme foit fage modérément , & qu'il n'ait pas plus de prudence qu'il ne faut. Qu'il ne cherche point à favoir fa deftinée, s'il veut dormir tranquille.
Page 111 - Jérusalem à Antioche, que le mais les obligea d'y retourner pour arrêter les progrès de la contradiction. Inutilement , le mais a toujours été le plus fort. Après avoir fait la guerre à la paix avec la plume, il...
Page 12 - ... mânes , comme on appaifoit les Dieux, par le fang; en quoi l'avarice des Prêtres du Paganifme ne fervoit que trop bien la haine des Rois. Ce ne font, plus des hécatombes où le facrificateur trouve des dépouilles & le peuple des alimens, mais les plus chères victimes , qu'une barbare fiiperftition immole à la politique.

Bibliographic information