Œuvres de Bourdaloue, Volume 1

Front Cover
Lefèvre, 1838
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 636 - Je vous donnerai les clefs du royaume des cieux; et tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.
Page 196 - ... pas savoir , je doute qu'on eût le courage et la force de s'en retirer. On renonce à certains divertissements que la religion condamne , mais on se soutient par la gloire d'y avoir renoncé. On quitte le luxe des habits , mais on a pour soi-même autant ou plus de complaisance que les plus mondains.
Page 192 - L'intérêt parle toutes sortes de langues, et joue toutes sortes de personnages, même celui de désintéressé.
Page 629 - Infortuné que je suis ! qui me délivrera de ce corps de mort? il auroit lieu d'espérer un heureux retour à la vie. Mais quand, après le péché, il se voit étroitement serré par les liens du péché ; quand le péché, outre la mort qu'il lui a causée, l'a fait entrer en de malheureuses intrigues, l'a embarqué dans des commerces d'où il ne lui est plus libre...
Page 135 - ... d'une vie commune , d'une vie cachée ; et quand il les a introduits dans son royaume , il ne leur a point dit : Entrez , serviteurs fidèles , parce que vous avez fait pour moi de grandes choses , mais parce que vous avez été fidèles dans les plus petites : Quia in pauca fuisti
Page 162 - Mais parce qu'on ignore ce qu'ils souffrent, parce qu'on ne veut pas s'en instruire, parce qu'on craint d'en entendre parler, parce qu'on les éloigne de sa présence, on croit en être quitte* en les oubliant ; et, quelque extrêmes que soient leurs maux, on y devient insensible. Combien de véritables pauvres, que l'on rebute comme s'ils ne...
Page 671 - J'irai et je le guérirai. 8. Mais le centenier lui répondit : Seigneur, je ne suis pas digne que vous entriez dans ma maison; mais dites seulement une parole, et mon serviteur sera guéri.
Page 402 - Reexpecta ((SAI., 28), attendez encore. Le moindre délai nous rebute ; et souvent sur le point même de voir nos vœux remplis, nous en perdons tout le mérite et tout le profit. A qui nous en devons-nous prendre? Est-ce à Dieu ? ou...
Page 337 - ... disent-ils, leur demander l'impossible. Mais cette séparation sera-t-elle impossible , dès qu'il faudra marcher pour le service du prince , à qui nous faisons tous gloire d'obéir ? Je m'en tiens à leur témoignage : y en at-il un d'eux qui pour donner des preuves de sa fidélité et. de son zèle, ne soit déjà disposé à partir, et à quitter ce qu'il aime? Au premier bruit de la guerre qui commence à se répandre, chacun s'engage , chacun pense à se mettre en route ; point de liaison...
Page 700 - Le comble du désordre, c'est que les devoirs , je dis les devoirs les plus généraux et les plus inviolables chez les païens mêmes, soient maintenant des sujets de risée. Un mari sensible au déshonneur de sa maison, est le personnage que l'on joue sur le théâtre ; une femme adroite à le tromper , est l'héroïne que l'on y produit : des spectacles où l'impudence lève le masque , et qui corrompent plus de cœurs que jamais les prédicateurs de l'évangile n'en convertiront , sont ceux auxquels...

Bibliographic information