Œuvres completes de M. De La Chétardie,...: réunies pour la premiere fois en collection, et classées selon l'ordre logique

Front Cover
J.-P. Migne, éditeur, 1857 - 3530 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Popular passages

Page 305 - Pour moi, je suis le bon pasteur; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent ; comme mon Père me connaît et que je connais mon Père ; et je donne ma vie pour mes brebis.
Page 471 - Dieux, connaissant le bien et le mal. La femme considéra donc que le fruit de cet arbre était bon à manger, qu'il était beau et agréable à la vue.
Page 163 - Deux hommes montèrent au temple pour prier; l'un était pharisien et l'autre publicain. Le pharisien , se tenant debout , priait ainsi en luimême : Mon Dieu , je vous rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes , qui sont voleurs , injustes , adultères , ni même tel que ce publicain.
Page 809 - Alors le père lui dit : Mon fils, vous êtes toujours avec moi, et tout ce que j'ai est à vous ; Mais il fallait faire festin et nous réjouir, parce que votre frère était mort, et il est ressuscité ; il était perdu, et il est retrouvé.
Page 719 - Jésus leur dit : Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m'a envoyé, et d'accomplir son œuvre.
Page 123 - ... lerie et eut soin de lui. Le lendemain , il tira deux » deniers qu'il donna à l'hôte , et lui dit : Ayez bien » soin de cet homme ; et tout ce que vous dépenserez » de plus , je vous le rendrai à mon retour.
Page 357 - Unum corpus, et unus Spiritus, sicut vocati estis in una spe vocationis vestrae. Unus Dominus, una fides, unum baptisma, unus Deus et Pater omnium, qui est super omnes, et per omnia, et in omnibus nobis.
Page 809 - Je me lèverai, et je m'en irai vers mon père, et je lui dirai : Mon père, j'ai péché contre le ciel, et contre toi ; Et je ne suis plus digne d'être appelé ton fils : traite-moi comme l'un de tes domestiques.
Page 125 - C'est ici mon commandement, que vous vous aimiez les uns les autres, comme je vous ai aimés.
Page 471 - La femme lui répondit : Nous mangeons du fruit des arbres qui sont dans le paradis ; mais pour ce qui est du fruit de l'arbre qui est au milieu du paradis, Dieu nous a commandé de n'en point manger, et de n'y point toucher, de peur que nous ne fussions en danger de mourir.

Bibliographic information