Dissertations sur le prêt-de-commerce, Volume 1

Front Cover
Chez Douillier, libraire, impr.de monseigneur l'évêque, 1823
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 294 - Car même les pécheurs aiment ceux qui les aiment. Et si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quel gré vous en saura-t-on ? Même les pécheurs en font autant.
Page 333 - ... du don? J'entends donc par choses égales, non le principal, mais le profit qu'on prétend tirer de son prêt ; l'intention de l'usurier n'étant pas seulement de recevoir son principal , mais de l'augmenter et de le doubler. Car les lois romaines, qui permettoient l'usure...
Page 287 - Verumtamen, diligite inimicos vestros; benefacite, et mutuum date nihil inde sperantes: et erit merces vestra multa, et eritis filii Altissimi, quia ipse benignus est super ingratos et malos.
Page 294 - Si vous faites du bien à ceux qui vous font du bien, quel gré vous en saura-t-on ? les pécheurs aussi agissent de même.
Page 1 - Je la vois condamnée par tous les Pères ; par un grand nombre de Conciles ; par tous les Papes qui ont été consultés sur cette matière, et ensuite par tous les théologiens, qui sont en quelque réputation de piété et de suffisance3.
Page lvi - ... de Vienne; mais je crois que ce qui rend cela si certain, n'est pas tant la raison naturelle que la loi de Dieu expliquée par la tradition de l'Eglise. Car...
Page 223 - Deum tuum ut vivere possit frater tuus apud te / 37 pecuniam tuam non dabis ei ad usuram / et frugum superabundantiam non exiges...
Page 333 - Les pécheurs, dit-il, prêtent ainsi aux pécheurs; c'est-à-dire, les Publicains aux Publicains, et les Gentils aux Gentils. Mais je ne veux pas que mes disciples prêtent de la sorte, ni qu'ils fassent de tels profits. Et la suite fait bien paroître que c'est là son intention. Prêtez, ditil, n'espérant rien de là : IMDE.
Page 208 - Si pecuniam mutuam dederis populo meo pauperi qui habitat tecum, non urgebis eum quasi exactor, nee usuris opprimes...
Page 88 - La première de toutes les lois , comme nous l'avons remarqué, est celle de ne point faire à autrui ce que nous ne voulons pas qui nous soit fait.

Bibliographic information