“La” cité de Dieu, Volumes 1-2

Front Cover
Charpentier, 1855
1 Review
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
User Review - Flag as inappropriate

un graqnd ouvrage a la base de nos democraties par un des peres de l eglise

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 186 - Dieu. Toutes choses ont été faites par lui, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans lui.
Page 186 - En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes : et la lumière luit dans les ténèbres et les ténèbres ne l'ont point comprise.
Page cxv - Tout médecin , tout artiste habile dirige toutes ses opérations vers un tout et tend à la plus grande perfection du tout; il fait la partie à cause du tout, et non le tout à cause de la partie, et si tu murmures, c'est faute de savoir comment ton bien propre se rapporte à la fois et à toi-même et au tout, selon les lois de l'existence universelle'.
Page 215 - Disons la cause qui a porté le suprême ordonnateur à produire et à composer cet univers. Il était bon , et celui qui est bon n'a aucune espèce d'envie. Exempt d'envie, il a voulu que toutes choses fussent, autant que possible , semblables à lui-même. Quiconque, instruit par des hommes sages, admettra ceci comme la raison principale de l'origine et de la formation du monde, sera dans le vrai.
Page cxiv - ... toutes les parties de leurs ouvrages, soit grandes, soit petites, ne disons pas que Dieu, qui est très-sage, qui veut et peut prendre soin de tout, néglige les petites choses auxquelles il lui est plus aisé de pourvoir, comme pourrait faire un ouvrier indolent...
Page cxiii - La vertu n'a point de maître : elle s'attache à qui l'honore et abandonne qui la néglige; on est responsable de son choix : Dieu est innocent 2.
Page 181 - Car puisque le monde, avec sa sagesse, n'a point connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication...
Page lxxxvi - Quant à ceux qui, tout en avouant que le monde est l'ouvrage de Dieu, ne veulent pas lui reconnaître un commencement de durée, mais un simple commencement de création, ce qui se terminerait à dire d'une façon presque inintelligible que le monde a toujours été...
Page cxvi - DOS opérations viennent de l'âme et qu'elles sont mélangées de vertu et de vice , que l'âme et le corps, quoiqu'ils ne soient point éternels comme les vrais dieux , ne doivent néanmoins jamais périr, car si le corps ou l'âme venait à périr, toute génération d'êtres animés cesserait, et qu'il est dans la nature du bien , en tant qu'il vient de l'âme, d'être...
Page lxxxi - ... celle-ci : une œuvre bonne a été produite par un bon ouvrier. Platon apporte aussi cette même raison de la création du monde, et dit qu'il était juste qu'une œuvre bonne fût produite par un Dieu bon, soit qu'il ait lu cela dans nos livres, soit qu'il l'ait appris de ceux qui l'y avaient lu, soit que la force de son génie l'ait élevé de la connaissance des ouvrages visibles de Dieu à celle de ses grandeurs invisibles...

Bibliographic information