Leçons de géométrie élémentaire, Volume 2

Front Cover
A. Colin & cie, 1901 - 582 pages
 

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 162 - Lorsqu'ils ont un côté égal adjacent à deux angles égaux chacun à chacun...
Page 35 - On appelle projection d'un point sur un plan le pied de la perpendiculaire abaissée de ce point sur le plan.
Page 427 - Trouver le lieu des sommets des cônes de révolution qui passent par une ellipse ou une hyperbole donnée de position et de grandeur.
Page 539 - ... est égal au produit de cette aire par la circonférence que décrit son centre de gravité. Soient, en effet, G le centre de gravité du polygone ABCD, G' le centre de gravité de la position suivante A'B'C'D
Page 74 - Le nombre qui mesure le volume d'un parallélépipède rectangle est égal au produit des nombres qui mesurent ses trois dimensions.
Page 23 - c'est le lieu des points, tels que la différence des carrés de leurs distances à deux points fixes...
Page 16 - Le centre de ce parallélogramme est au milieu de la droite qui joint les milieux des diagonales du quadrilatère. Lieu du centre de ce parallélogramme lorsque, trois sommets du quadrilatère restant fixes, le quatrième sommet décrit un plan donné ou une droite donnée. 431. Réciproque du théorème du n° 336. Si deux droites sont divisées en parties proportionnelles en A, B, G pour Tune, A', B', Cf pour l'autre, on peut faire passer, par les droites AA;, BB', CC' respectivement, trois plans...
Page 544 - On a donc bien ce théorème que le volume de la sphère est égal au produit de sa surface par le tiers du rayon.
Page 87 - Si le tronc considéré est un tronc de prisme droit, les hauteurs des trois pyramides indiquées se confondent avec les arêtes latérales EB, DA, FC, et la base ABC avec la section droite du tronc. Le volume du corps tronqué a donc alors pour mesure le produit de sa section droite par la moyenne arithmétique de ses arêtes latérales. On étend facilement cet énoncé au cas du tronc du prisme oblique.
Page 255 - On ne peut pas prendre le signe inférieur, puisqu'une droite ne peut couper une conique en trois points; nous voyons donc que, si une conique est inscrite dans un triangle, les droites qui joignent chaque sommet au point de contact du côté opposé se coupent en un même point.

Bibliographic information