Discussion amicale sur l'éstablissement et la doctrine de l'église anglicane: et en général sur la réformation, rédigée en forme de lettres, écrites en 1812 et 1813, Volume 2

Front Cover
De l'imprimerie de R. Juigné, 1817
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 165 - ... toutefois demande notre concours, parce que celui qui nous a créés sans nous^ ne nous sauvera pas sans nous, et que cependant nos œuvres personnelles et satisfactoires ne sont en ellesmêmes que des œuvres mortes, mais qu'en s'unissant à celles de Notre Sauveur, en approchant de sa croix, en touchant au bois sacré et vivifiant, elles...
Page 143 - Je vous donnerai les clefs du royaume des cieux; et tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.
Page 207 - Et quiconque aura vaincu et aura persévéré jusqu'à la fin dans les œuvres que j'ai commandées, je lui donnerai puissance sur les nations. 27. Il les gouvernera avec un sceptre de fer, et elles seront brisées comme des vases d'argile ; 28.
Page 36 - chair est vraiment viande,et mon sang est vraiment breuvage: " celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en " moi et moi en lui. Il ne laisse aucun lieu de douter de la " vérité de sa chair et de son sang, puisque la déclaration du " Seigneur et notre foi portent que c'est vraiment de la " chair et vraiment du sang, 'et que ces choses étant prises Lettre X. " et avalées, font que nous sommes en Jésus-Christ et que Appendix.
Page 84 - Et nous savons que lorsqu'il présenta à ses disciples " le pain et le vin consacrés, il leur dit : ceci est " mon corps, ceci est mon sang. Croyons, donc, je " vous prie, à celui auquel nous avons déjà cru ; la vé" rité est incapable de mensonge....
Page 213 - Je vous salue, Marie, pleine de grâces; le Seigneur est avec vous; vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Page 66 - Puis on présente à celui qui préside aux frères du pain et « une coupe de vin et d'eau. Les ayant pris, il donne louange « et gloire au Père, par le nom du Fils et du Saint-Esprit, et « lui adresse une longue action de grâces pour ces dons dont
Page 93 - Juifs qu'ils n'auraient pas la vie en eux, s'ils ne mangeaient son corps et s'ils ne buvaient son sang , et voyant que ce discours les avait scandalisés, les avertit que c'est l'esprit qui vivifie, et que la chair ne sert de rien...
Page 220 - On disoit aussi dans l'Apologie, après y avoir exposé l'article de la justification, qu'on tenoit sans comparaison le principal : « Que c'étoit la doctrine des prophètes, des apôtres, des saints Pères, de saint Ambroise, de saint Augustin, de la 'plupart des autres Pères, et de toute...
Page 25 - efface les péchés du monde, y est sacrifié. Le Père " .s'en réjouit, le Fils y est volontairement immolé, " non plus par ses ennemis, mais par lui-même, afin " de faire connoître aux hommes que les tourmens " qu'il a endurés pour leur salut, ont été tout volon

Bibliographic information