Guizot collection of pamphlets, Volume 48

Front Cover
1860
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 60 - C'est à elle qu'on montre les grands mystères purs et la naissance même du Jour et de la Nuit. Car elle a des yeux pour ne pas voir et des oreilles pour ne pas entendre et une bouche qui est pour ne pas parler.
Page 7 - Leurs peuples font partie, n'a réellement d'autre souverain que Celui à qui seul appartient en propriété la puissance, parce qu'en Lui seul se trouvent tous les trésors de l'amour, de la science et de la sagesse infinie, c'est-à-dire Dieu, notre Divin Sauveur Jésus-Christ, le Verbe du Très-Haut, la Parole de vie.
Page 107 - Reprenez donc votre existence comme nation ; ayez un roi de votre choix qui ne règne que pour vous, qui réside au milieu de vous, qui ne soit environné que de vos citoyens et de vos soldats. Hongrois! voilà ce que vous demande l'Europe entière qui vous regarde; voilà ce que je vous demande avec elle. Une paix éternelle, des relations de commerce, une indépendance assurée : tel est le prix qui vous attend , si vous voulez être dignes de vos ancêtres et de vous-mêmes.
Page 106 - ... états héréditaires. Vous formiez la plus belle partie de son empire, et vous n'étiez qu'une province toujours asservie à des passions qui vous étaient étrangères. Vous avez des mœurs nationales , une langue nationale ; vous vous vantez d'une illustre et ancienne origine : reprenez donc votre existence comme nation. Ayez un...
Page 3 - SAUZET à la séance publique de l'Académie impériale des sciences, belles-lettres et arts de Lyon, le 28 février 1860 (1).
Page 150 - Sacratissima Caesarea et Regia Majestate; § 6. Dein in hujus defectu; a Divo olim Josepho; § 7. His quoque deficientibus ; ex Lumbis Divi olim Leopoldi, Imperatorum, et Regum...
Page 106 - Vous avez des mœurs nationales , une langue nationale; vous vous vantez d'une illustre et ancienne origine : reprenez donc votre existence comme nation ! Ayez un roi de votre choix , qui ne règne que pour vous, qui réside au milieu de vous, qui ne soit environné que de vos citoyens et de vos soldats ! Hongrois, voilà ce que vous demande l'Europe entière, qui vous regarde ; voilà ce que je vous demande avec elle. Une paix éternelle , des relations de commerce, une indépendance assurée ,...
Page 106 - ... temps et les intérêts de vos concitoyens l'exigent. Je ne veux rien de vous, je ne désire que vous voir nation libre et indépendante. Votre union avec l'Autriche a fait votre malheur ; votre sang a coulé pour elle dans...
Page 106 - Dieu qui donne la victoire et qui punit l'ingrat et le parjure, a été favorable à mes armes. Je suis entré dans la capitale de l'Autriche, et je me trouve sur vos frontières. C'est l'empereur d'Autriche, et non le roi de Hongrie, qui m'a déclaré la guerre. Par vos constitutions il n'aurait pu le faire sans votre consentement.
Page 154 - ... et authoritate Nostra Regia approbare et confirmare, ac tam Nos ipsi benigne observare, quam per alios, quorum interest, firmiter observari facere dignaremur. Quorum quidem articulorum tenor sequitur in hune modum.

Bibliographic information