Les Américaines: ou, La preuve de la religion chrétienne par les lumières naturelles

Front Cover
Saint michel et Beaucé, 1811
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 35 - C'est ici le pain qui descend du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point. Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c'est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde.
Page 37 - Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle, et je le ressusciterai au dernier jour : car ma chair est véritablement une nourriture,et mon sang est véritablement un breuvage.
Page 165 - Quelqu'un parmi vous est-il malade? qu'il appelle les prêtres de l'Eglise , et qu'ils prient sur lui en l'oignant d'huile au nom du Seigneur.
Page 313 - Ainsi, je vous dis qu'il y aura plus de joie dans le ciel pour un pécheur qui fait pénitence que pour quatre-vingt-di*x-neuf justes qui n'ont pas besoin de pénitence.
Page 213 - Il leur donna donc le pouvoir « de changer par leur sainte » bénédiction le pain et le vin au corps et au sang de Jésus-Christ, » et d'offrir le sacrifice , et dire la messe tant pour les vivants que
Page 158 - ... que la manière dont ce corps nous est donné est symbolique et sacramentelle, ce n'est pas qu'elle soit seulement figurative, mais parce que sous l'espèce des choses visibles Dieu nous offre, nous donne, et nous rend présent avec les symboles ce qui nous y est signifié ; ce que nous disons afin qu'il paroisse que nous retenons dans la Cène la présence du propre corps et du propre sang de Jésus-Christ, et que, s'il reste quelque dispute, elle ne regarde plus que la manière...
Page 89 - Puis on présente à celui qui préside aux frères , du pain et une coupe de vin et d'eau. Les ayant pris , il donne louange et gloire au père , par le nom du fils , du Saint-Esprit , et lui fait une longue action de grâces pour ces dons dont il nous a gratifiés.
Page 133 - Prouvons que ce n'eft pas ce que la nature a formé, mais ce que la bénédiction a sonfacrçj & que la bénédiction a plus de force que la nature,puis qu'elle change la nature même.
Page 37 - En vérité , en vérité, je vous le dis : si vous ne mangez la chair du Fils de l'Homme , et si vous ne buvez son sang, vous n'aurez point la vie en vous.
Page 93 - Nous ap" pelons cette nourriture Eucharistie, et il n'est permis à " personne d'y participer, s'il ne croit la vérité de notre " doctrine; s'il n'a été lavé pour la rémission des péchés et '" la nouvelle vie; "et s'il ne vit conformément aux préceptes * de Jésus-Christ.

Bibliographic information