La mythologie des plantes: ou, Les légendes du règne végétal, Volume 1

Front Cover
C. Reinwald, 1878 - 374 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 2 - Et ait: Ecce Adam quasi unus ex nobis factus est, sciens bonum et malum: nunc ergo ne forte mittat manum suam, et sumat etiam de ligno vitae, et comedat, et vivat in aeternum.
Page 6 - ÉLÉMENTS D'EMBRYOLOGIE PAR M. FOSTER et Francis BALFOUR OUVRAGE CONTENANT 71 GRAVURES SUR BOIS, TRADUIT DE I/AMQLAIS par le D' E. ROCHEFORT 1 vol. in-8". Cartonné à l'anglaise 7 fr. LE LIVRE DE LA NATURE ou Leçons élémentaires de Physique, d'Astronomie, de Chimie, de Minéralogie, de Géologie, de Botanique, de Physiologie et de Zoologie, par le docteur Frédéric Schôdler. Traduit sur la 18' édition allemande, par Adolphe Scheler.
Page 4 - De la Variation des Animaux et des Plantes sous l'action de la domestication, traduit de l'anglais par J.-J.
Page 10 - LE MONDE TERRESTRE AU POINT ACTUEL DE LA CIVILISATION NOUVEAU PRÉCIS DE GÉOGRAPHIE COMPARÉE DESCRIPTIVE, POLITIQUE ET COMMERCIALE Avec une Introduction, l'Indication des sources et cartes, et un Répertoire alphabétique par CHARLES VOGEL Conseiller, ancien chef de Cabinet de S.
Page 272 - ... validis radicibus haerens, pondere fixa suo est : nudosque per aera ramos effundens, trunco, non frondibus, efficit umbram ; et quamvis primo nutet casura sub Euro, tot circum silvae firmo se robore tollant, sola tamen colitur.
Page 1 - Vidit igitur mulier quod bonum esset lignum ad vescendum, et pulchrum oculis, aspectuque delectabile; et tulit de fructu illius, et comedit, deditque viro suo, qui comedit.
Page xxxvi - ... plantaverat autem Dominus Deus paradisum voluptatis a principio in quo posuit hominem quem formaverat 9 produxitque Dominus Deus de humo omne lignum pulchrum visu et ad vescendum suave...
Page 191 - Il charmait ses auditeurs par une étonnante facilité d'élocution , mais le fond des idées était peu de chose, et il ne savait ni résister ni satisfaire à une question. « De loin, M dit Abélard, <f c'était un bel arbre chargé de feuilles ; de près, il était « sans fruits , ou ne portait que la figue aride del'ar
Page 1 - De fructu lignorum, quae sunt in paradisi, vescimur; de fructu vero ligni, quod est in medio paradisi, praecepit nobis Deus ne comederemus, et ne tangeremus illud, ne forte moriamur. Dixit autem serpens ad mulierem: Nequaquam morte moriemini. Scit enim Deus quod in quocumque die comederitis ex eo, aperientur oculi vestri; et eritis sicut dii, scientes bonum et malum.

Bibliographic information