Page images
PDF
EPUB

que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de tout votre cœur, en vous conformant à la doctrine qui vous a été donnée pour régle.

18 Ayant donc été affranchis du péché, vous êtes devenus les esclaves de la justice.

19 Je parle suivant l'usage des hommes, pour m'accommoder à votre faiblesse. Comme donc vous avez livré vos membres pour servir à l'impureté et à l'injustice, et pour commettre l'iniquité, donnez aussi maintenant vos membres pour servir à la justice dans la sainteté.

20 Car, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l'égard de la justice.

21 Quel fruit tiriez-vous done alors des choses dont vous avez honte présentement? Car leur fin est la mort.

22 Mais ayant été maintenant affranchis du péché, et étant devenus esclaves de Dieu, vous avez pour votre fruit la sanctification, et pour fin la vie éternelle:

23 Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don de Dieu, c'est la vie éternelle, par JésusChrist notre Seigneur.

CHAPITRE VII.

NE savez-vous pas, mes frères, (car je parle à des personnes qui connaissent la loi) que la loi n'a de pouvoir sur l'homme que pendant qu'il est en vie?

2 Car une femme qui est sous la puissance d'un mari, est liée par la loi à son mari, tant qu'il est vivant; mais si le mari meurt, elle est dégagée de la loi qui la liait à son mari.

8 Si donc, durant la vie de son mari, elle épouse un autre homme, elle sera appelée adultère; mais si son mari meurt, elle est affranchie de cette loi, en sorte qu'alors elle n'est point adultère, si elle épouse un autre mari.

4 Ainsi, mes frères, vous êtes aussi morts à l'égard de la loi, par le corps de Christ, pour être à un autre, savoir, à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu.

5 Car, quand nous étions dans la chair, les passions des péchés qui s'excitent par la loi, agissaient dans nos membres, et produisaient des fruits pour la mort. 6 Mais maintenant, nous sommes délivrés de la loi, étant morts à celle sous laquelle nous étions retenus, afin que nous servions Dieu dans un esprit nouveau, et non point selon la lettre, qui a vieilli.

7 Que dirons-nous done? La loi est-elle la cause du péché? Dieu nous en garde! Au contraire, je n'ai connu le péché que par la loi; car je n'eusse point connu la convoitise, si la loi n'eût dit: Tu ne convoiteras point.

8 Mais le péché, ayant pris occasion du commandement, a produit en moi toute sorte de convoitise; car sans la loi le péché est mort.

9 Car autrefois que j'étais sans loi, je vivais; mais quand le commandement est venu, le péché a repris la vie.

10 Et moi, je suis mort; de sorte qu'il s'est trouvé que le commandement, qui m'était donné pour avoir la vie, m'a donné la

[blocks in formation]

13 Ce qui est bon m'a-t-il done donné la mort? Nullement; mais le péché, pour paraître péché, m'a causé la mort par une chose qui était bonne, en sorte que le péché a pris de nouvelles forces par le commandement.

14 Car nous savons que la loi est spirituelle; mais je suis charnel, vendu au péché.

15 Car je n'approuve point_ce que je fais, parce que je ne fais point ce que je voudrais faire, mais je fais ce que je hais. 16 Or, si je fais ce que je ne voudrais pas faire, je reconnais par là que la loi est bonne.

17 Ce n'est donc plus moi qui le fais, mais c'est le péché qui habite en moi.

bite point en moi, c'est-à-dire, dans ma chair, parce que j'ai bien la volonté de faire ce qui est bon; mais je ne trouve pas le moyen de l'accomplir.

18 Car je sais que le bien n'ha-donne la mort; mais l'affection de l'esprit produit la vie et la paix; 7 Parce que l'affection de la chair est ennemie de Dieu; car elle ne se soumet pas à la loi de Dieu; et aussi elle ne le peut. 8 C'est pourquoi ceux qui sont dans la chair ne peuvent plaire à Dieu.

19 Car je ne fais pas le bien que je voudrais faire; mais je fais le mal que je ne voudrais pas faire. 20 Que si je fais ce que je ne voudrais pas faire, ce n'est plus moi qui le fais, mais c'est le péché qui habite en moi.

21 Je trouve donc cette loi en moi; c'est que quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi. 22 Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur; 23 Mais je vois une autre loi dans mes membres, qui combat contre la loi de mon esprit, et qui me rend captif sous la loi du péché, qui est dans mes membres.

24 Misérable que je suis! qui me délivrera de ce corps de mort? 25 Je rends grâces à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur. Je sers donc moi-même, de l'esprit, à la loi de Dieu, mais de la chair, à la loi du péché.

CHAPITRE VIII.

'cune condamnation pour ceux n'y a donc maintenant auqui sont en Jésus-Christ, qui marchent, non selon la chair, mais selon l'esprit;

2 Parce que la loi de l'esprit de vie, qui est en Jésus-Christ, m'a affranchi de la loi du péché et de la mort.

9 Or, vous n'êtes point dans la chair, mais vous êtes dans l'esprit, s'il est vrai que l'Esprit de Dieu habite en vous; mais si quelqu'un n'a point l'Esprit de Christ, il n'est point à lui.

10 Et si Christ est en vous, le corps est bien mort à cause du péché, mais l'esprit est vivant à cause de la justice.

11 Si donc l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts, habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels, par son Esprit qui habite en vous.

12 Ainsi, mes frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair. 13 Car, si vous vivez selon la chair, vous mourrez; mais si par l'Esprit vous mortifiez les œuvres du corps, vous vivrez.

duits par l'Esprit de Dieu, sont 14 Car tous ceux qui sont conenfans de Dieu.

15 Ainsi vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu l'Esprit d'adoption, par lequel nous crions: Abba, c'est-àdire, Père.

8 Car ce qui était impossible à 16 C'est ce même Esprit qui rend la loi, à cause qu'elle était faible témoignage à notre esprit, que dans la chair, Dieu l'a fait, en nous sommes enfans de Dieu." envoyant son propre Fils dans 17 Et si nous sommes enfans, une chair semblable à celle des nous sommes aussi héritiers; hé hommes pécheurs, et pour le péritiers, dis-je, de Dieu, et cohériché, et il a condamné le péché dans la chair;

4 Afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l'esprit.

5 Car ceux qui sont conduits par la chair, s'affectionnent aux choses de la chair; mais ceux qui sont conduits par l'esprit, s'affectionnent aux choses de l'esprit.

6 Car l'affection de la chair

tiers de Christ; si toutefois nous
souffrons avec lui, afin que nous
soyons aussi glorifiés avec lui,
18 Car j'estime qu'il n'y a point
de proportion entre les souf
frances du temps présent et la
gloire à venir, qui doit être mani-
festée en nous.

19 Aussi les créatures attendentelles, avec un ardent désir, que les enfans de Dieu soient manifestés:

20 Car ce n'est pas volontairement que les créatures sont assujetties à la vanité, mais c'est à cause de celui qui les y a assujetties.

21 Et elles espèrent qu'elles seront aussi délivrées de la servitude de la corruption, pour être dans la liberté glorieuse des enfans de Dieu.

22 Car nous savons que toutes les créatures ensemble soupirent, et sont comme en travail jusqu'à maintenant;

23 Et non seulement elles, mais nous aussi, qui avons reçu les prémices de l'Esprit, nous-mêmes, nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l'adoption, savoir, la rédemption de notre corps.

24 Car nous ne sommes sauvés qu'en espérance. Or, quand on voit ce qu'on avait espéré, ce n'est plus espérance; car comment espérerait-on ce qu'on voit? 25 Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, c'est que nous l'attendons avec patience. 26 Et même aussi l'Esprit nous soulage dans nos faiblesses; car nous ne savons pas ce que nous devons demander pour prier comme il faut; mais l'Esprit luimême intercède pour nous par des soupirs qui ne se peuvent exprimer.

Mais celui qui sonde les cœurs, connait quelle est l'affection de l'Esprit, lorsqu'il prie pour les saints, selon la volonté de

Dieu.

28 Or, nous savons que toutes choses concourent ensemble au bien de ceux qui aiment Dieu, savoir, à ceux qui sont appelés, selon le dessein qu'il en avait formé.

29 Car ceux qu'il avait auparavant connus, il les a aussi prédestinés à être conformes à l'image de son Fils, afin qu'il soit le premier-né entre plusieurs frères; 30 Et ceux qu'il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu'il a appelés, il les a aussi justifiés: et ceux qu'il a justifiés, il les a aussi glorifiés.

31 Que dirons-nous donc à tout cela? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?

32 Lui, qui n'a point épargné son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il point aussi toutes choses avec lui?

33 Qui accusera les élus de Dieu ? Dieu est celui qui les justifie. 34 Qui condamnera? Christ est celui qui est mort, et qui, de plus, est ressuscité, qui est assis à la droite de Dieu, et qui intercède même pour nous.

35 Qui nous séparera de l'amour de Christ? Sera-ce l'affliction, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée?

36 Selon qu'il est écrit: Nous sommes livrés à la mort tous les jours à cause de toi, et on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie.

37 Au contraire, dans toutes ces choses, nous sommes plus que vainqueurs, par celui qui nous a aimès.

38 Car je suis assuré que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les principautés, ni les puissances, ni les choses présentes, ni les choses à venir,

39 Ni les choses élevées, ni les choses basses, ni aucune autre créature, ne nous pourra séparer de l'amour que Dieu nous a montré en Jésus-Christ notre Seigneur.

CHAPITRE IX.

JE dis la vérité en Christ, je ne mens point, et ma conscience m'en rend témoignage par le Saint-Esprit.

2 Que j'ai une grande tristesse, et un continuel tourment dans le cœur.

3 Car je désirerais moi-même d'être anathème à cause de Christ, pour mes frères, qui sont mes parens selon la chair:

4 Qui sont Israélites, à qui appartiennent l'adoption, la gloire, les alliances, l'établissement de la loi, le service divin et les promesses:

5 Qui descendent des pères, et de qui est sorti, selon la chair, Christ, qui est Dieu, au-dessus de toutes choses, béni éternellement. Amen.

6 Cependant il n'est pas possible | qui l'a formé: Pourquoi m'as-tu que la parole de Dieu soit anéan- fait ainsi?

7 Et pour être la postérité d'Abraham, ils ne sont pas tous ses enfans; mais il est dit: C'est en Isaac que ta postérité sera appelée de ton nom;

tie; car tous ceux qui descendent 21 Un potier n'a-t-il pas le poud'Israël ne sont pas pour cela voir de faire, d'une même masse d'Israël; de terre, un vaisseau pour des usages honorables, et un autre vaisseau pour des usages vils? 22 Et qu'y a-t-il à dire, si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaitre sa puissance, a supporté avec une grande patience les vaisseaux de colère, disposés à la perdition;

23 Et pour faire connaître les richesses de sa gloire dans les vaisseaux de miséricorde, qu'il a préparés pour la gloire,

8 C'est-à-dire que ce ne sont pas les enfans de la chair qui sont enfans de Dieu; mais que ce sont les enfans de la promesse qui sont réputés être la postérité d'Abraham. 9 Car, voici les termes de la promesse Je reviendrai en cette même saison, et Sara aura un fils. 24 Et qu'il a aussi appelés, sa10 Et non seulement cela; mais voir, nous, non-seulement d'enla même chose arriva aussi à Re-tre les Juifs, mais aussi d'entre becca, quand elle eut conçu en les Gentils, une fois deux enfans d'Isaac, notre père.

11 Car, avant que les enfans fussent nés, et qu'ils eussent fait ni bien, ni mal, afin que ce que Dieu avait arrêté par le choix qu'il avait fait, demeurât ferme; 12 Non à cause des œuvres, mais par la volonté de celui qui appelle, il lui fut dit: L'alné sera assujetti au plus jeune.

13 C'est ainsi qu'il est écrit: J'ai aimé Jacob, et j'ai haï Esaü.

25 Selon qu'il le dit en Osée: J'appellerai mon peuple, celui qui n'était point mon peuple, et la bien-aimée, celle qui n'était point la bien-aimée;

26 Et il arrivera que dans le lieu, où il leur avait été dit: Vous n'êtes point mon peuple, là même ils seront appelés les enfans du Dieu vivanf.

27 Aussi Esafe s'écrie-t-il à l'égard d'Israël: Quand le nombre des enfans d'Israël égalerait le sa14 Que dirons-nous done? Ya-ble de la mer, il n'y en aura qu'un t-il de l'injustice en Dieu? Nulle- petit reste de sauvé.

ment.

15 Car il dit à Moïse: Je ferai miséricorde à celui à qui je ferai miséricorde; et j'aurai pitié de celui de qui j'aurai pitié.

16 Cela ne vient done point ni de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde.

17 Car l'écriture dit, touchant Pharaon: C'est pour cela que je t'ai fait subsister, afin de faire voir en toi ma puissance, et afin que mon nom soit célébré par toute la terre.

18 Il fait done miséricorde à qui il veut, et il endurcit celui qu'il veut.

19 Mais tu me diras: Pourquoi se plaint-il encore? Car qui estce qui peut résister à sa volonté? 20 Mais plutôt, toi, homme, qui es-tu pour contester avec Dieu? Le vase d'argile dira-t-il à celui

28 Car le Seigneur va achever et décider la chose avec justice; le Seigneur va faire une grande diminution sur la terre.

29 Et comme Esaïe avait dit auparavant: Si le Seigneur des ar mées ne nous eût laissé quelque reste de notre race, nous serions devenus comme Sodome, et nous aurions été semblables à Gomorrhe.

30 Que dirons-nous done? C'est que les Gentils, qui ne cherchaient point la justice, sont par venus à la justice, je dis la justice qui est par la foi

81 Et qu'Israël, qui cherchait la loi de la justice, n'est point parvenu à la loi de la justice.

82 Pourquoi ? parce qu'ils ne l'ont point cherchée par la foi, mais par les œuvres de la loi car ils ont heurté contre la pierre d'achoppement;

33 Selon qu'il est écrit: Voici, je | celui duquel ils n'ont point ouf mets en Sion la pierre d'achoppe-parler? Et comment en entenment et la pierre de scandale; dront-ils parler, s'il n'y a quelmais quiconque croira en lui, ne qu'un quí le leur prêche? sera point confus.

[blocks in formation]

4 Car Christ est la fin de la loi, pour justifier tous ceux qui croient.

5 En effet, Moise décrit la justice qui est par la loi, en disant, que l'homme qui fera ces choses vivra par elles.

6 Mais la justice qui est par la foi, parle ainsi: Ne dis point en ton cœur: Qui montera au ciel? C'est vouloir en faire descendre Christ;

7 Ou qui descendra dans l'abime? C'est rappeler Christ d'entre les morts.

8 Mais que dit-elle? La parole est proche de toi, dans ta bouche et dans ton cœur. C'est là la parole de la foi que nous préchons; 9 Car, si tu confesses le Seigneur Jésus de ta bouche, et que tu croies dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé;

10 Parce qu'on croit du cœur, pour obtenir la justice, et que l'on fait confession de la bouche, pour obtenir le salut.

11 Car l'Ecriture dit: Quiconque croit en lui, ne sera point confus. 12 Ainsi il n'y a point de distinction entre le Juif et le Grec, parce qu'ils ont tous un même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l'invoquent.

15 Et comment le prêchera-t-on s'il n'y en a pas qui soient envoyés? selon ce qui est écrit: Que les pieds de ceux qui annoncent la paix, sont beaux, de ceux, dis-je, qui annoncent de bonnes nouvelles!

16 Mais tous n'ont pas obéi à l'évangile; car Esaie dit: Seigneur, qui a cru à notre prédication? 17 La foi vient donc de ce qu'on entend; et ce qu'on entend, vient de la parole de Dieu.

18 Mais je demande: Ne l'ont-ils point entendue? Au contraire, la voix de ceux qui l'ont prêchée, est allée par toute la terre, et leurs paroles se sont fait entendre jusqu'aux extrémités du monde. 19 Je demande encore: Israel n'en a-t-il point eu de connaissance? Moise a dit le premier: Je vous provoquerai à la jalousie par un peuple qui n'est pas mon peuple; je vous exciterai à l'indignation par une nation privée d'intelligence.

20 Et Esafe parle encore plus hardiment, et dit: J'ai été trouvé par ceux qui ne me cherchaient point, et je me suis manifesté clairement à ceux qui ne s'infor maient point de moi.

21 Mais à l'égard d'Israël, il dit: J'ai tout le jour étendu mes mains vers un peuple rebelle et contredisant.

JE

CHAPITRE XI.

E demande done: Dieu a-til rejeté son peuple? Nullement; car je suis moi-même Israélite, de la postérité d'Abraham, de la tribu de Benjamin.

2 Dieu n'a point rejeté son peu ple qu'il a connu auparavant. Ne savez-vous pas ce que l'Ecriture rapporte d'Elie, comme il fit à Dieu cette plainte contre Israël:

3 Seigneur, ils ont tué tes pro13 Car quiconque invoquera le phètes, et ils ont démoli tes aunom du Seigneur, sera sauvé. tels; et je suis demeuré seul, et 14 Mais comment invoqueront-ils cherchent à m'ôter la vie. ils celui auquel ils n'ont point 4 Mais qu'est-ce que Dieu lui ré cru? Et comment croiront-ils en pondit? Je me suis réservé sept

« PreviousContinue »