Page images
PDF
EPUB

CHAPITRE XII.

NOUS done aussi, puisque

donc aussi, puisque nous sommes environnés d'une si grande nuée de témoins, rejetant tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe aísément, poursuivons constamment la course qui nous est proposée, 2 Regardant à Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, à cause de la joie qui lui était proposée, a souffert la croix, méprisant l'ignominie, et s'est assis à la droite du trône de Dieu.

3 C'est pourquoi, considérez bien celui qui a souffert une si grande contradiction des pécheurs, afin que vous ne vous abattiez pas en perdant courage.

4 Vous n'avez pas encore résisté jusqu'au sang, en combattant contre le péché.

5 Et vous avez oublié l'exhortation qui vous dit, comme à des enfans de Dieu: Mon enfant, ne méprise pas le châtiment du Seigneur, et ne perds point courage, Torsqu'il te reprend;

6 Car le Seigneur châtie celui qu'il aime, et il frappe de ses verges tous ceux qu'il reconnait pour ses enfans.

7 Si vous souffrez le châtiment, Dieu vous traite comme ses enfans; car quel est l'enfant que son père ne châtie pas?

8 Mais si vous êtes exempts du châtiment auquel tous les autres ont part, vous êtes donc des båtards, et non des enfans légitimes. 9 Et puisque nos pères selon la chair nous ont châtiés, et que nous avons eu du respect pour eur, ne serons-nous pas beaucoup plus soumis au Père des esprits pour avoir la vie?

10 Car quant à nos pères, ils nous châtiaient pour un peu de temps, comme ils le trouvaient bon; mais Dieu nous châtie pour notre profit, afin de nous rendre participans de sa sainteté.

11 Il est vrai que tout châtiment semble d'abord un sujet de tristesse, et non pas de joie; mais il produit ensuite un fruit paisible de justice à ceux qui ont été ainsi

exercés.

12 Fortifiez donc vos mains qui

sont affaiblies, et vos genoux qui sont relâchés;

13 Et faites à vos pieds un chemin droit, afin que ce qui cloche ne se dévoie pas tout à fait, mais que plutôt il se rétablisse. 14 Recherchez la paix avec tout le monde, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur;

15 Prenant garde que personne ne se prive de la grace de Dieu; et que quelque racine d'amertume poussant en haut, ne vous trouble, et que plusieurs n'en soient infectés.

16 Qu'il n'y ait point d'impur, ni de profane comme Esau, qui pour un mets, vendit son droit d'ainesse.

17 Car vous savez que même après cela, voulant hériter la bénédiction de son père, il fut rejeté, car il ne put trouver le moyen de le faire changer de résolution, quoiqu'il le demandat avec larmes.

18 Car vous ne vous êtes pas approchés de la montagne qu'on pouvait toucher avec la main, ni du feu brûlant, ni de la nuée épaisse, ni de l'obscurité, ni de la tempête,

19 Ni du bruit de la trompette, ni de la voix qui parlait, et qui était telle que ceux qui l'entendirent, prièrent que la parole ne leur fut plus adressée.

20 Car ils ne pouvaient supporter ce qui était ordonné, que si même une bête touchait la montagne, elle serait lapidée, ou percée d'un dard.

21 Et ce qui paraissait était si terrible, que Moïse même dit: Je suis effrayé et tout tremblant.

22 Mais vous êtes venus à la montagne de Sion, à la cité du Dieu vivant, à la Jérusalem céleste, aux milliers d'anges,

23 A l'assemblée et à l'Eglise des premiers-nés, qui sont écrits dans les cieux; à Dieu qui est le juge de tous; aux esprits des justes qui sont parvenus à la perfection; 24 Et à Jésus, le Médiateur de la nouvelle alliance, et au sang de l'aspersion, qui prononce de meilleures choses que celui d'Abel.

25 Prenez garde de ne pas mé-| et aujourd'hui, et le sera éterpriser celui qui vous parle; car nellement. si ceux qui méprisaient celui qui parlait de la part de Dieu sur la terre, ne sont point échappés, nous serons punis beaucoup plus, si nous nous détournons de celui qui nous parle des cieux;

26 De qui la voix ébranla alors la terre, et qui maintenant a fait cette promesse: Encore une fois, j'ébranlerai, non seulement la terre, mais aussi le ciel.

27 Or, ces mots: Encore une fois, marquent l'abolition des choses muables, comme n'ayant été faites que pour faire place à celles qui sont immuables et qui subsisteront toujours.

28 C'est pourquoi, embrassant le royaume qui ne peut être ébranlé, conservons la grâce par laquelle nous puissions servir Dieu d'une manière qui lui soit agréable, avec respect et avec crainte; 29 Car notre Dieu est aussi un feu consumant.

UE

CHAPITRE XIII.

Qmeramour fraternel

en vous.

de

2 N'oubliez point l'hospitalité, car c'est par elle que quelquesuns ont logé des anges sans le savoir.

3 Souvenez-vous de ceux qui sont dans les liens, comme si vous y étiez avec eux; et de ceux qui sont maltraités, comme étant vous-mêmes du même corps.

4 Le mariage est honorable entre tous, et le lit sans souillure; mais Dieu jugera les fornicateurs et les adultères.

5 Que vos mœurs soient sans avarice, étant contens de ce que vous avez; car Dieu lui-même a dit: Je ne te laisserai point, je ne t'abandonnerai point.

6 De sorte que nous pouvons dire avec confiance: Le Seigneur est mon aide, et je ne craindrai point ce que l'homme pourrait me faire.

7 Souvenez-vous de vos conducteurs, qui vous ont annoncé la parole de Dieu, et imitez leur foi, considérant quelle a été l'issue de leur vie.

8 Jésus-Christ est le même, hier

9 Ne vous laissez point entralner par des doctrines diverses et étrangères; car il vaut mieux affermir son cœur par la grâce que par les viandes, qui n'ont servi de rien à ceux qui s'y sont attachés.

10 Nous avons un autel, duquel ceux qui servent au tabernacle n'ont pas le pouvoir de manger. 11 Les corps des animaux, dont le sang est porté dans le sanctuaire par le souverain sacrificateur, pour l'expiation du péché, sont brûlés hors du camp.

12 C'est aussi pour cela que Jésus, afin de sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert hors de la porte.

13 Sortons donc hors du camp, pour aller à lui, en portant son opprobre.

14 Car nous n'avons point icl de cité permanente, mais nous cherchons celle qui est à venir.

15 Offrons donc par lui sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c'est-à-dire le fruit des lèvres qui confessent son nom. 16 N'oubliez pas aussi d'exercer la charité, et de faire part de vos biens; car Dieu prend plaisir à de tels sacrifices.

17 Obéissez à vos conducteurs et soyez-leur soumis, car ils veillent pour vos âmes, comme devant en rendre compte, afin que ce qu'ils font, ils le fassent avec joie et non en gémissant; car cela ne vous serait point avantageux.

18 Priez pour nous; car nous sommes assurés que nous avons une bonne conscience, désirant de nous bien conduire en toutes choses.

19 Et je vous prie avec d'autant plus d'instance de le faire, afin que je vous sois plus tôt rendu. 20 Le Dieu de paix, qui a ramené d'entre les morts le grand Pasteur des brebis, notre Seigneur Jésus-Christ, par le sang de l'alliance éternelle,

21 Vous rende accomplis en toutes sortes de bonnes œuvres, pour faire sa volonté, faisant luimême en vous ce qui lui est agréable, par Jésus-Christ, auquel soit

gloire aux siècles des siècles. | Timothée est délivré; s'il vient Amen.

bientôt, je vous irai voir avec lui. 24 Saluez tous vos conducteurs, et tous les saints. Ceux d'Italie vous saluent.

22 Au reste, mes frères, je vous prie de prendre en bonne part ces paroles d'exhortation, car je vous ai écrit en peu de mots. 23 Vous savez que notre frère | Amen.

25 La grâce soit avec vous tous.

Ecrite d'Italie aux Hébreux, et portée par Timothée.

ÉPITRE CATHOLIQUE

DE SAINT JACQUES, APÔTRE.

CHAPITRE 1.

JAC ACQUES, serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus-Christ, aux douze tribus qui sont dispersées, salut!

2 Mes frères, regardez comme le sujet d'une parfaite joie les diverses afflictions qui vous arrivent,

3 Sachant que l'épreuve de votre foi produit la patience.

4 Mais il faut que l'ouvrage de la patience soit parfait, afin que vous soyez parfaits et accomplis, en sorte qu'il ne vous manqué rien.

5 Que si quelqu'un de vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui la donne à tous libéralement, sans rien reprocher; et elle lui sera donnée.

6 Mais qu'il la demande avec foi, sans hésiter; car celui qui hésite, est semblable au flot de la mer qui est agité et poussé çà et là par le vent.

7 Que cet homme-là ne s'attende pas à recevoir aucune chose du Seigneur.

8 L'homme dont le cœur est partagé, est inconstant en toutes ses

voies.

9 Que le frère qui est dans la bassesse, se glorifie dans son élévation.

10 Que le riche, au contraire, s'humilie dans sa bassesse, car il passera comme la fleur de l'herbe. 11 Car, comme un soleil brûlant étant levé, l'herbe sèche, sa fleur tombe, et son éclat périt; ainsi le riche se flétrira dans ses entreprises.

12 Heureux est l'homme qui endure la tentation; car quand il aura été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l'aiment. 13 Que personne ne dise, lorsqu'il est tenté: C'est Dieu qui me tente; car comme Dieu ne peut être tenté par aucun mal, aussi ne tente-t-il personne.

14 Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise.

15 Et après que la convoitise a conçu, elle enfante le péché ; et le péché étant consommé, engendre la mort.

16 Mes frères bien-aimés, ne vous abusez point;

17 Toute grâce excellente et tout don parfait, vient d'en haut, et descend du Père des lumières, en qui il n'y a point de variation, ni aucune ombre de changement. 18 Il nous a engendrés de sa pure volonté par la parole de la vérité, afin que nous fussions comme les prémices de ses créatures..

19 Ainsi, mes frères bien-aimés, que tout homme soit prompt á écouter, lent à parler, et lent à se mettre en colère;

20 Car la colère de l'homme n'accomplit point la justice de Dieu.

21 C'est pourquoi, rejetant toute ordure et tous les excès de la malice, recevez avec douceur la parole qui est plantée au dedans de vous, et qui peut sauver vos âmes.

22 Mettez en pratique la parole, et ne vous contentez pas de l'é

couter, en vous séduisant vous- et qui vous tirent devant les trimêmes par de faux raisonnemens. bunaux? 23 Car, si quelqu'un écoute la parole, et ne la met point en pratique, il est semblable à un homme qui regarderait dans un miroir son visage naturel;

24 Et qui, après s'être regardé, s'en irait, et oublierait aussitôt quel il était.

7 Ne sont-ce pas eux qui blasphèment le beau nom qui a été invoqué sur vous?

8 Si vous accomplissez la loi royale, selon l'écriture, qui dit: Tu aimeras ton prochain comme toi-même, vous faites bien.

mettez un péché, et vous êtes condamnés par la loi comme des transgresseurs.

9 Mais si vous avez égard à l'ap25 Mais celui qui aura consi-parence des personnes, vous comdéré avec attention la loi parfaite, qui est celle de la liberté, et qui y aura persévéré, n'étant pas un auditeur oublieux, mais pratiquant les œuvres qu'elle commande, il sera heureux dans ce qu'il aura fait.

26 Si quelqu'un parmi vous croit avoir de la religion, et qu'il ne tienne point sa langue en bride, mais qu'il séduise son cœur, la religion d'un tel homme est vaíne. 27 La religion pure et sans tache devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver de la souillure du monde.

CHAPITRE II.

MES frères, que la foi que vous avez en notre Seigneur Jésus-Christ glorifié, soit exempte de toute acception de personnes. 2 Car s'il entre dans votre assemblée un homme qui ait un anneau d'or et un habit magnifique, et qu'il y entre aussi un pauvre avec un méchant habit;

3 Et qu'ayant égard à celui qui porte l'habit magnifique, vous lui disiez: Toi, assieds-toi ici honorablement et que vous disiez au pauvre Toi, tiens-toi là debout, ou assieds-toi ici sur mon marchepied;

4 Ne faites-vous pas en vousmêmes de la différence entre l'un et l'autre, et n'avez-vous pas de mauvaises pensées dans les jugemens que vous faites?

5 Ecoutez, mes chers frères; Dieu n'a-t-il pas choisi les pauvres de ce monde qui sont riches en la foi et héritiers du royaume qu'il a promis à ceux qui l'aiment?

6 Et vous, au contraire, vous méprisez les pauvres. Ne sont-ce pas les riches qui vous oppriment

10 Car, quiconque aura observé toute la foi, s'il vient à pécher dans un seul commandement, il est coupable comme s'il les avait tous violés.

11 Car, celui qui a dit: Tu ne commettras point adultère, a dit aussi: Tu ne tueras point. Si donc tu ne commets pas adultère, mais que tu tues, tu es transgresseur de la loi.

12 Parlez et agissez comme devant être jugés par la loi de la liberté.

13 Car il y aura une condamnation sans miséricorde sur celui

qui n'aura point usé de miséri

corde: mais la miséricorde s'élève par-dessus la condamnation. 14 Mes frères, que servira-t-il à un homme de dire qu'il a la foi, s'il n'a point les œuvres? Cette foi le pourra-t-elle sauver?

15 Et si un frère ou une sœur sont nus, et qu'ils manquent de la nourriture qui leur est nécessaire chaque jour;

16 Et que quelqu'un d'entre vous leur dise: Allez en paix, chauffez-vous et vous rassasiez, et que vous ne leur donniez point ce qui leur est nécessaire pour le corps, à quoi cela servira-t-il? 17 De même aussi la foi, si elle n'a pas les œuvres, elle est morte en elle-même.

18 Quelqu'un dira: Tu as la foi, et moi, j'ai les œuvres. Montremoi done ta foi par tes œuvres, et moi, je te montrerai ma foi par mes œuvres.

19 Tu crois qu'il y a un seul Dieu; tu fais bien; les démons le croient aussi, et ils en tremblent.

20 Mais, o homme vain, veux-tu

savoir que la foi qui est sans les œuvres, est morte?

21 Abraham notre père, ne fut-il pas justifié par les œuvres, lorsqu'il offrit Isaac son fils sur un autel?

22 Ne vois-tu pas que la foi agissait avec ses œuvres, et que par ses œuvres sa foi fut rendue parfaite?

23 Et qu'ainsi ce que dit l'écriture s'accomplit: Abraham a cru en Dieu, et cela lui a été imputé à justice, et il a été appelé ami de Dieu.

24 Vous voyez donc que l'homme est justifié par les œuvres, et non par la foi seulement.

25 De même aussi Rahab l'hotelière, ne fut-elle pas justifiée par les œuvres, lorsqu'elle reçut les messagers, et qu'elle les renvoya par un autre chemin?

26 Car comme un corps sans âme est mort, de même, la foi sans les œuvres est morte.

CHAPITRE III.

MES frères, qu'il n'y ait pas plusieurs maîtres parmi vous, sachant que nous en recevrons une plus grande condamnation. 2 Car nous bronchons tous en plusieurs choses. Si quelqu'un ne bronche point en paroles, c'est un homme parfait, et il peut tenir tout son corps en bride.

8 Nous mettons, comme vous savez, des nors dans la bouche des chevaux, afin qu'ils nous obéissent, et par là nous menons çà et là tout leur corps.

4 Voyez aussi les navires quelque grands qu'ils soient, et quoique poussés par des vents violens, ils sont menés de côté et d'autre avec un petit gouvernail, selon la volonté de celui qui les gouverne.

5 Ainsi la langue est un petit membre,etelle se vante de grandes choses. Considérez combien de bois un petit feu peut allumer. 6 La langue est aussi un feu, un

7 Toutes sortes de bêtes sauvages, d'oiseaux, de reptiles et de poissons de mer se domptent et ont été domptés par la nature humaine.

8 Mais aucun homme ne peut dompter la langue; c'est un mal qu'on ne peut réprimer; elle est pleine d'un venin mortel.

9 Par elle nous bénissons Dieu notre Père, et par elle nous maudissons les hommes, qui sont faits à l'image de Dieu.

10 D'une même bouche sort la bénédiction et la malédiction. Il ne faut point, mes frères, que cela soit ainsi.

11 Une fontaine jette-t-elle, par une même ouverture, de l'eau douce et de l'eau amère?

12 Mes frères, un figuier peut-il porter des olives; ou une vigne des figues? Ainsi aucune fontaine ne peut jeter de l'eau salée et de l'eau douce.

13 Y a-t-il parmi vous quelque homme sage et intelligent? Qu'il montre, par une bonne conduite

et par ses œuvres, une sagesse pleine de douceur.

14 Mais si vous avez un zèle amer, et un esprit de contention dans vos cœurs, ne vous glorifiez point et ne mentez point contre la vérité.

15 Car ce n'est point là la sagesse qui vient d'en haut, mais elle est terrestre, sensuelle et diabolique.

16 Car partout où il y a ce zèle amer et cet esprit de contention, il y a du trouble, et toutes sortes de mauvaises actions.

17 Mais pour la sagesse qui vient d'en haut, premièrement elle est pure, puis paisible, modérée, traitable, pleine de miséricorde et de bons fruits; elle n'est point difficultueuse, ni dissimulée. 18 Or, le fruit de la justice se sème dans la paix, pour ceux qui s'adonnent à la paix.

CHAPITRE IV.

monde d'iniquité; la langue est D'où viennent parmi vous les

posée entre nos membres d'une manière qu'elle souille tout le corps; elle enflamme tout le cours de notre vie, et elle est enflammée du feu de la géhenne.

dissensions et les querelles? N'est-ce pas de ceci, savoir, de vos désirs déréglés qui combattent dans vos membres?

2 Vous désirez, et vous n'obte

« PreviousContinue »