La Bible française au Moyen Age: étude sur les plus anciennes versions de la Bible écrites en prose de langue d'oïl

Front Cover
Imprimerie Nationale, 1884 - 450 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 318 - Je me lèverai, et je m'en irai vers mon père, et je lui dirai : Mon père, j'ai péché contre le ciel, et contre toi ; Et je ne suis plus digne d'être appelé ton fils : traite-moi comme l'un de tes domestiques.
Page 124 - ... vont louz jorz aval le vent. . . Dieux dist : Lumière soit faite, et lumière est faite. Dieux vit que la lumière fu bonne, et départi la lumière de teniebres, et il apela la lumière jor, et les teniebres nuit.— La lumière qui fu faite le premier jor ce est la foi. . . Et du vespre et du matin fu faiz li premiers jorz. . . » Comme M. Reuss l'a déjà fait remarquer, ce commentaire est simplement traduit, ainsi que toutes les notes que l'on trouve dans les divers livres de notre version,...
Page 418 - Bible est à Jehan, filz de roy de France, duc de Berry et d'Auvergne, conte de Poitou, d'Estampes, de Bouloingne et d'Auvergne.
Page 2 - Fragments littéraires et critiques relatifs à l'histoire de la Bible française».
Page 125 - Abraham se leva de nuiz, si apareilla son asne, et mena o lui ii vaslez et Ysaac son filz. Et quant il ot copez les fuz a fere le sacrefice, il ala au leu que Dex li avoit comandé. Quant vint au tierz jor, il leva les eulz, si vit le leu de loing. Il dist a ses serjanz : Atendez ci o...
Page 236 - Et il serra si corn arbre qe plantée est juste les cours des eawes, lequel dorra son fruit en temps sesonale. Et sa foille ne cherra. Et totes choses quecunqe il fera tut dis enprospereront. Ne mie issint sont les engrees, ne inye issint, mais si com le poudre qe le vent degette de la face de terre.
Page 318 - Et peu de jours après, ce plus jeune fils, ayant tout amassé, s'en alla dehors dans un pays éloigné, et il y dissipa son bien en vivant dans la débauche.
Page 85 - Johan en ceste manere vist nemye solementles figures, mes entendi les signefiances e les escrit en un ysle de mer, ke est apelé Pathmos, la ou un cruel emperere, Domicien, le aveit exillé pur la parole Deu ke il preechout'1' al poeple , e pur le tesmoigne ke il porta de Jhesucrist.
Page 281 - Psaultier dou latin trait et translate-il en romans en laingue lorenne, selonc la veriteit commune et selonc lou commun laingaige au plus près dou latin qu'en puet bonnement : aucune fois de mot a mot, aucune foiz sentence pour...
Page 275 - Veci lou psaltier de laitin trait en roumant, celonc lai veriteit commune, auz plus près dou laitin qu'en puet bonnement aucune fois de mot à mot, aucune fois sentence pour sentence. Quar pour tant que langue romance est inperfaite et plus asseiz que nulle aultre laingue entieire et perfate, il n'est nulz, tant soit boin clers, que lou laitin puiessent translateir...

Bibliographic information