Philosophie morale, Volume 1

Front Cover
Librairie Philosophique, 1842
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 225 - Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants comme une poule rassemble ses petits sous ses ailes : et tu ne l'as pas voulu!
Page 491 - Mais le temps vient, et il est déjà venu , que les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité : car ce sont là les adorateurs que le Père cherche. 24. Dieu est esprit ; et il faut que ceux qui l'adorent, l'adorent en esprit et en vérité.
Page 78 - Je prends aujourd'hui à témoin le ciel et la terre, que je vous ai proposé la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisissez donc la vie...
Page 406 - Allez donc et instruisez toutes les nations, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit...
Page 435 - Que votre nom soit sanctifié; Que votre règne arrive; Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel ; Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour ; Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés; Et ne nous laissez pas succomber à la tentation ; Mais délivrez-nous du mal.
Page 450 - Ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu'on te fasse; » il avoit ordonné qu'elle fût gravée dans son palais et sur les murs des édifices publics.
Page v - C'était d'abord l'antipathie la plus prononcée contre le rationalisme moderne, dont nous avions éprouvé personnellement l'orgueil , le vide et les tristes effets ; puis une trop grande estime pour la doctrine de Kant , dont la Critique de la raison pure nous paraissait avoir frappé au cœur le rationalisme et avec lui le protestantisme.
Page 80 - Ce n'est plus moi qui vis, c'est Jésus-Christ qui vit en moi...
Page 453 - Si jamais pareilles épousailles se font, dites pour toujours adieu à ce que vous avez connu de la vie allemande : probité de l'intelligence, pénétration, grandeur de l'esprit, génie, gloire. Tout disparaîtra, tout se noiera dans la confusion du bien et du mal, du juste et de l'injuste, du vrai et du faux.
Page v - Critique de la raiton pure nous paroissoit avoir frappé au cœur le rationalisme et avec lui le protestantisme. Nous étions ravi d'en finir d'un seul coup, par la démonstration de l'impuissance métaphysique de la raison, avec la triste doctrine du jugement privé , et il nous...

Bibliographic information