Page images
PDF
EPUB

fermoers de laiton; et a escript au commencement du second fueillet dudit livre: Pauvre appelle; lequel livre Mons. acheta d'un libraire de Paris pour le prix de vj escus d'or. 77 s. 6 d.

21. Un petit livre en françois, appelé le Livre d'Annonciacion, historié au commencement d'un duc haut en une chayère, et d'un docteur qui lui présente un livre; couvert d'un veluyau vermeil doublé de cendal', fermant à deux fermoers d'or esmailliés aux armes de Mons. et tixus de soye, et aux bous deux gros boutons de perles, et en la pippe a deux perles. 27 liv. 10 s.

22. Un Livre des miracles Notre Dame, escript en françois de lettre de fourme et noté en aucuns lieux; et au commencement du second fueillet a escript Comment que; et est couvert de veluyau violet viel doublé de tiercelin vermeil, et fermant à deux fermoers d'argent doré esmailliés des armes de France, lequel mondit seigneur a eu du Roi. 30 liv.

Ce volume se trouve effectivement porté sur le catalogue de Gilles Mallet. Il contient les Miracles de la Vierge, traduits en vers français du latin du moine Hugues de Farsy, religieux de Saint-Jean-des-Vignes, de Soissons, par Gautier de Coinsy, moine de Saint-Médard, de la même ville.

1 Sorte de camelot fort estimé.

Ed. de M. Van Praet, no 26.

Après la mort de Charles V, les princes du sang s'étaient emparés de beaucoup de ses livres : deux cents volumes environ manquaient lors de l'inventaire de la bibliothèque du Louvre, fait en 1411 par la chambre des comptes1.

23. Un Livre des trois Maries et de leur sainte lignée, escript en françois de lettre de court; et au commencement historié d'elles et de leurs maris; couvert de cuir vermeil empraint, et fermant à iiij fermoers de cuivre sur cuir. 10 liv.

2o LITURGIE ET LIVRES DE PRIERES

24. Un autre livre en françois, appelé Renconnal, historié au commencement d'un pape de l'Eglise et de la synagogue, couvert de cuir rouge empraint, à deux fermoers d'argent doré esmailliés d'une Annonciacion. 100 liv.

Au lieu de Renconnal, il faut lire Rational. Ce manuscrit (no 6840 de la bibliothèque Impériale) porte cette mention autographe: Ce livre est au duc de Berry. Signé Jehan. C'est le Rational du divin Office de Guillaume, évêque de Mende, traduit par Jean Golein à la demande expresse de Charles V, et imprimé plus tard par Antoine Verard, en 15032.

1 Académie des inscriptions, t. II, p. 699.

2 M. P. Paris, Manuscrits françois de la bibliothèque du Roy, t. II, p. 591.

Le compte de Jean le Bourne nous révèle d'ailleurs par quelle succession d'événements quelques-uns des livres du duc Jean se trouvent dans ce dépôt. En effet, lors de sa mort, quarantequatre ouvrages, formant la partie la plus importante de la librairie de ce prince, furent donnés en paiement à Marie de Berry, duchesse de Bourbon, sa fille; et ceux qui, un siècle après, furent retrouvés dans la confiscation du connétable de Bourbon, petit-fils de celle-ci, furent portés à la bibliothèque de Fontainebleau, et de là passèrent à la bibliothèque Impériale 1.

25. Un livre nommé Pontifical, de très-grosse lettre pour sacrer rois, emperieres, archevesques et evesques, couvert d'un drap de soye azuré doublé d'un tiercelin, à deux fermoers d'argent doré aux armes dudit Mgr le duc. 15 liv.

26. Un livre petit, escript de grosse lettre et noté en aucuns lieux, du sacre du roi de France, couvert de viel cuir blanc sans fermoers, non prisé; lequel est en l'hostel de Thevenin de Bonpuis 2 et est ordonné être mis en la librairie du roi comme l'an dit.

27. Un Breviaire en deux volumes à l'usage de Paris, noté et richement historié, couvert de veluyau violet et figuré, doublé de satin noir, fermant

1 On trouve en outre dans ce dépôt dix-sept manuscrits provenant également du duc de Berry, donnés au roi le 3 juin 1752 par le chapitre de la sainte Chapelle de Bourges. Voy. la Notice de M. Léopold Delisle, Bibliothèque de l'École des chartes, 5o série, t. II.

2 Thevenin, ou Estienne de Bonpuis, échevin de Paris, l'un des créanciers du duc.

à deux fermoers d'argent doré aux armes de Monseigneur; et en l'un a une pippe d'argent. 375 liv.

:

28. Un Breviaire en deux volumes à l'usage de Paris, qui se commence au second fueillet après le Kalandrier Sion montem; couvert de drap de damas vermeil doublé de satin vermeil, fermant à deux fermoers d'argent doré aux armes de Messire Pierre de Navarre 1.

L'autre volume pareil dont le brief d'iceulx est en françois. 125 liv.

29. Un Breviaire en deux volumes, où il a plusieurs histoires de blanc et de noir, couvert d'un drap de soie blanche, fermant chacun à deux fermoers d'or, les uns esmailliés aux armes d'Orléans et les autres à ymages. 150 liv.

30. Un très-bel Breviaire, escript de bonne lettre de fourme, qui fut du roi, bien historié et enluminé; et au commencement du second fueillet après la fin du Kalendrier a escript: Agnovit bos; couvert d'un drap de soie ouvré, et par dessus une chemise de drap de damas noir doublé d'un tiercelin vermeil, fermant à deux fermoers d'or en façon de chasteau; et n'y a point de pippe; lequel Breviaire Monseigneur a eu de feue madame la duchesse

1 Pierre de Navarre, comte de Mortain, mort à Sancerre, au retour du siége de Bourges, le 27 juillet 1412,

d'Orléans; et avoit été de feu Mgr d'Orléans, son mari, auquel mondit seigneur l'avait donné. 2001.

Ce Bréviaire semble celui porté sous le no 795 de l'inventaire de Gilles Mallet.

31. Un petit Breviaire bien portatif, à l'usage de Paris, escript de menue lettre de fourme; et ou commencement de second fueillet après le Kalendrier a escript Israel ab aliena; couvert de veluyau vermeil à deux petits fermoers et une petite pippe de mesmes; lequel Breviaire le roi donna à Monseigneur le xixe jour de septembre l'an mil cccc et quatorze.

30 liv.

c'est

32. Un volume de Breviaire de demi tems, à-dire du tems d'esté, qui se commance au second fueillet après le Kalendrier: Et propre saint; très-bel et richement enluminé, armoié entour des armes de Mgr de Guyenne; à deux fermoers d'argent doré esmailliés desdites armes; a une chemise de satin vermeil figuré à feuilles vertes et blanches de veluyau et brodée d'or. 187 liv. 10 s.

33. Unes Heures esquelles le roi Jehan, père de Monseigneur, apprist à lire, et au commencement est le Kalendrier; et après plusieurs enseignements en françois de bien vivre selon Dieu, les Heures de Notre-Dame, les Heures de la Trinité, l'Office des morts, et plusieurs autres Heures et Oraisons tant en latin que en françois, et au commencement du

« PreviousContinue »