Page images
PDF
EPUB

44. Un livre de la Cité de Dieu, escript en françois; et au commencement du ije fueillet a escript : Plusieurs ont usurpé; très-richement historié au commencement et en plusieurs lieux, couvert de veluyau vermeil et fermant à quatre fermoers d'argent doré, en chacun un tixu de soye bleue, et sur chacun ais a cinq clous ronds d'argent doré. 200 1.

45. Un livre de la Cité de Dieu, en deux volumes, escript en françois de lettres de court, historié en plusieurs lieux; et au commencement du second fueillet du premier volume a escript: Sains de Mgr saint Denis, et au commencement du second volume a escript : Psaultiers; couvers chacun desdis volumes de veluyau vermeil, à deux fermoers d'argent doré, esmailliés aux armes de Monseigneur, et une pippe de mesme garnie de plusieurs seignaulx, lequel livre Jacques Coureau donna à Monseigneur le vingtième juin en l'an 1403. 100 liv.

46. Un très-bel livre de la Cité de Dieu, escript en françois de lettre de court, très-bien historié et enluminé; et au commencement a escript: Mgr saint Denis; couvert de veluyau vermeil à quatre fermoers de cuivre doré, lequel Salomon, secrétaire du roi notre seigneur, donna à mondit seigneur. 425 liv.

Ces cinq copies de la traduction de la Cité de Dieu par Raoul de Presles prouvent combien cet ouvrage était recherché et lu. Effectivement, remarquable au point de vue de la langue, il est en outre très-utile pour l'histoire de l'époque, à cause des

expositions qui précèdent chaque chapitre, expositions dans lesquelles l'auteur, qui avait beaucoup de lecture, a parlé de tout.

La Cité de Dieu de Raoul de Presles a été imprimée pour la première fois à Abbeville en 1486; 2 vol. in-fo.

47. Un livre en françois, escript de lettre de court, appelé le Livre des Omélies saint Grégoire, historié en aucuns lieux, couvert de cuir vermeil empraint, à deux fermoers de cuivre. 100 s.

Les Homélies de saint Grégoire ont été imprimées à Paris, par Antoine Verard, en 1501.

48. Un livre en françois, escript de lettre de court, nommé le Livre du Dialogue saint Gregoire, couvert et garni comme le précedent. 75 s.

49. Un autre livre, appelé le Dyalogue saint Grégoire, escript en françois de lettre de court, et au commencement du fueillet, après la table dudit livre, est escript Oyez des hommes; couvert de vieil cuir vert, à deux fermoers de cuivre et cinq boullons de mesme sur chascun ais. 100 s.

50. Un petit livre, appelé le Dialogue saint Grégoire, escript en françois, et au commencement du second fueillet a escript: Loing nous ne veons, historié en aucuns lieux; couvert de cuir rouge empraint, à deux fermoers de laiton, lequel Mons. acheta de Jehan Colin, le ixe jour de juillet l'an 1409, pour le prix de 15 escus d'or. 3 liv. 15 s.

Probablement le duc, en achetant ce livre à Jean Collin quinze écus d'or, payait en prince le travail de la traduction, tandis qu'à sa mort les estimateurs n'avaient prisé que la valeur de la copie.

Les Dialogues de saint Grégoire ont été imprimés en latin à Mayence, par Schoeffer, vers 1470, et à Paris, translatés de latin en français, par Verard, en 1509.

51. Un autre livre en latin, de Meditationibus editis ab Ancelmo Cantuariensi archiepiscopo, auquel a plusieurs belles oraisons, escript de lettre de fourme, et au commencement du second fueillet a escript Tes dicam; couvert de cuir, à deux fermoers d'or, où il a en chascun un escu esmaillié des armes de feu Mons., et au bout des tirans a un bouton de perle, a une chemise de drap de soie vermeille doublée de cendal vert, lequel livre l'évesque de Saint-Flour donna à Mons. aux estraines le premier jour de janvier 1409. 25 liv.

Total de l'estimation des livres de théologie et de prières. 11,158 liv.

1 Gérard du Puy.

SCIENCES ET ARTS

1o GÉNÉRALITÉS

52. Un volume de Proprietatibus rerum, qui se commence au second 'ueillet: Diverses sciences que vous avez assemblez, couvert de cuir vermeil empraint, à deux fermoers d'argent doré sur tixu vert. 50 liv.

53. Un livre des Propriétés des choses, escript en françois de lettre de court, et au commencement a escript: Après parle; couvert de cuir vermeil empraint, à deux fermoers de cuivre doré et cinq boustons de mesme sur chascun ais; lequel livre les quatre secrétaires de Mons., c'est à savoir maistres Pierre de Gyvès, Michiel Lebeuf, Jehan de Candé et Erart Moriset, lui donnèrent aux dites estrennes mil cccc et trois. 50 liv.

Les quatre secrétaires du duc étaient dans l'usage de se réunir pour lui faire un cadeau le jour de l'an. En 1404, ils lui

[ocr errors]

donnèrent un joyau d'argent doré pesant 9 marcs,

fait en ma

nière d'une table où étaient Dieu et les douze Apôtres.

Ces deux volumes étaient deux copies de la traduction faite en 1573 par Jehan Corbichon pour Charles V du de Proprietatibus rerum de Barthélemy Glanvill, franciscain anglais, sorte d'encyclopédie en dix-neuf livres, qui avait alors une grande vogue, et qui, lors de la découverte de l'imprimerie, fut fréquemment imprimée sous le titre du Propriétaire des choses. Aujourd'hui même, c'est un document fort curieux, et M. Alexis Monteil le cite à chaque page dans son Histoire des Français des divers états.

54. Un livre de Sidrac, escript en françois de lettre de fourme, et au commencement du second fueillet a escript: Celui vint; couvert de cuir vermeil empraint, à deux fermoers d'argent doré esmailliés aux armes de Mons. et les tixus de soye noire; et pardessus ledit livre a une chemise de drap de soye noire, doublée de cendal vermeil; lequel livre fut donné à Mons. à estraines le premier jour de janvier l'an mil cccc et trois, par messire Guillaume Boisratier, à present archevêque de Bourges. 20 liv.

La Fontaine de toutes ́sciences du philosophe Sydrac, livre curieux, fréquemment imprimé à la fin du xve siècle et au commencement du xvie.

Guillaume Boisratier, fils de Jean Boisratier, bourgeois de Bourges, dut sa fortune au duc Jean. Il fut successivement archidiacre de Paris, chanoine de la sainte Chapelle, prieur de Saint-Ursin, doyen de l'église de Bourges et archevêque. Il se signala en outre en diverses ambassades. Juvénal des Ursins et le moine de Saint-Denis font de lui un grand éloge.

[ocr errors]
« PreviousContinue »