Dictionnaire universel et complet des conciles, tant généraux que particuliers, des principaux synodes diocésains et des autres assemblées ecclésiastiques les plus remarquables, Volume 2

Front Cover
aux Ateliers catholiques du Petit-Montrouge, 1846
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 409 - ... consubstantiel à nous selon l'humanité, — en tout semblable à nous, hormis le péché, — engendré du père avant les siècles selon la divinité, et...
Page 13 - ... nécessité, ni sans se faire accompagner , autant que possible ; ils ne donneront point à des personnes du sexe des leçons de chant ou de musique, de lecture ou d'écriture, à inoins d'une permission expresse de l'évêqtie ou de son vicaire général.
Page 423 - Rome ses privilèges , parce qu'elle était la ville régnante ; et par le même motif, les cent cinquante évoques ont jugé que la nouvelle Rome, qui est honorée de l'Empire et du sénat , doit avoir les mêmes avantages dans l'ordre ecclésiastique, et être la seconde après elle.
Page 657 - Mais pour finir ce qui a rapport à l'autorité de ces décrets , je demanderai à ceux qui la soutiennent , s'ils peuvent nier que depuis la célébration du concile de Constance jusqu'à nos jours, c'est-à-dire, depuis plus de quatre siècles , on ait sans cesse disputé et doulé parmi les catholiques sur celte aulorilé?
Page 269 - Pape n'avait point été dans le droit de dissoudre ni de transférer le concile; que cette assemblée tenant immédiatement sa puissance de Dieu même, le Pape devait obéir à ses décrets; qu'on ne pouvait accepter aucun des tempéraments proposés par le Pape, sans blesser l'autorité supérieure qui est dans le concile général; et qu'il n'était pas non plus de la dignité du concile de révoquer ce qu'il avait l'ait pour maintenir ses droits.
Page 685 - Pàque selon les Juifs. Quant aux hérétiques que le concile ordonne de baptiser, ce sont ceux qui n'avaient point du tout reçu le baptême, ou qui ne l'avaient pas reçu selon la forme de l'Eglise. Les onctions du saint chrême qu'il prescrit sont les mêmes et avec les mêmes paroles qu'elles sont ordonnées pour le sacrement de confirmation chez les Grecs. Les...
Page 141 - Les évèques de chaque province doivent savoir que l'évêque de la métropole prend aussi le soin de toute la province, parce que tous ceux qui ont des affaires viennent à la métropole de tous côtés : c'est pourquoi l'on a jugé qu'il devait les précéder en honneur , et que les autres ne devaient rien faire de considérable sans lui, suivant l'ancienne règle observée par nos pères. Chaque...
Page 41 - Les biensde l'Eglise étant les vœux des fidèles, le prix des péchés, le patrimoine des pauvres, ceux qui en ont l'administration doivent en prendre beaucoup de soin, sans en rien détourner à leur propre usage. » C. 117. « Les cloîtres, où les chanoines doivent loger, seront exactement fermés; en sorte qu'il ne soit permis à aucun d'y entrer ou d'en sortir que par la porte.
Page 409 - Dieu selon l'humanité, pour nous et pour notre salut; un seul et même Jésus-Christ fils unique, seigneur en deux natures, sans confusion, sans changement, sans division, sans séparation, sans que l'union ôte la différence des natures...

Bibliographic information