Page images
PDF
EPUB

CHAPITRE II.

On prefente à Jesus un paralitique. Il prouve par fa guerifon qu'il a le pouvoir de pardonner les pechez. La vocation de S. Matthieu. Il mange dans fa maison avec les pecheurs. Ceux qui fe portent bien n'ont pas besoin de medecin. Jesus rend raison pourquoi fes Difciples ne jeûnent pas. Il les excufe de ce qu'ils cueillent des épis au jour du fabbat.

A I.

Uelque-tems aprés il revint

à Capharnaum: 2. & auffi-tôt qu'on eur oui dire qu'il étoit en la maison, il s'y affembla un fi grand nombre de perfonnes, que ni le dedans du lo gis, ni tout l'efpace d'auprés la porte ne les pouvoit contenir ; & il leur prêchoit la parole de Dieu.

b 3. Alors quelquesuns lui vinrent amener un paralytique, qui étoit porté par quatre hommes. 4. Mais la foule les empêchant de le lui

[ocr errors]

prefenter, ils décou- a Matth. vrirent le toit de la 9. 1. maison où il étoit, & y ayant fait une ouverture ils defcendirent le lit où le paralytique étoit couché. 5.JESUS voyant leur foi, dit au paralytique: Mon fils, vos pechez vous font remis.

6. Il y avoit quel- b Luc.5. ques Scribes affis au 18. même lieu, qui s'entretenoient de ces penfées dans leur cœur :

7. Que veut dire

c Job. cet homme ? Il blaf- 14. 4. phême. Qui peut re- Ifai.43. mettre les pechez que Dieu feul ?

.7. Grec. Pourquoi cet homme blafphême

til de la forte ?

25.

9.9.

27.

:

8. JEsus connut auffi-tôt par fon efprit ce qu'ils penfoient en eux mêmes, & il leur dit: Pourquoi vous entretenez vous de ces d Matth. pensées dans vos cœurs? 9. Lequel eft le plus Luc. s. aifé, ou de dire à ce paralytique Vos pechez vous font remis; ou de lui dire: Levezvous, emportez vôtre lit, & marchez ? 10. Or afin que vous fçachez que le fils de l'homme a le pouvoir dans la terre de remettre les pechez; il dit au paralytique : 11. Levez vous, je vous le commande, emportez vôtre lit, & allez vous en en vôtre maison.

[blocks in formation]

rien vû de femblable.

13. Jesus étant forti une autre fois du côté de la mer, tout le peuple venoit à lui, & il les enfeignoit. d14. Et lorfqu'il paffoit, il vit Levi fils d'Alphée, afis au bureau des impôts, auquel il dit:Suivez-moi, Il fe leva auffi tôt, & le fuivit,

15.* Et Jesus étant affis à table en la maifon de cet homme, beaucoup de Publicains & de gens de mauvaise vie y étoient affis avec lui, & avec fes Difciples: car il y en avoit même plufieurs qui le fuivoient,

16. Les Scribes & les Pharifiens voyant qu'il mangeoit avec les Publicains, & avec les gens de mauvaise vie, dirent à fes Difciples: Pourquoi vôtre maitre mange til, & boitil avec des Publicains & des gens de mauvaife vie

V. 15. Autr. Et JE sus étant à table en la maison. yétoient auffi avec lui, &c.

....

leur fera ôté ; & ce e1.Tim. fera en ce temps là 1. 15. qu'ils jeûneront.

17.Ce que Jesus ayant entendu, il leur dit: Ce ne font pas les fains, mais les malas des, qui ont befoin de medecin. Je ne fuis pas venu appeller les mais les pe

juftes, cheurs *. 18. Or les Difciples de Jean & ceux des Pharifiens, jeûnoient fouvent ; & l'étant venu trouver, ils lui dirent : Pourquoi les Difciples de Jean, & ceux des Pharifiens jeûnent ils, & que vos Difciples ne jeûnent pas ?

[blocks in formation]

19. JEsus leur répondit: Les amis de l'époux peuvent jeuner pendant que l'époux eft avec eux? Non fans doute, ils ne peuvent pas jeûner pendant qu'ils ont l'époux avec eux. f 20. Mais il viendra un temps que l'époux

[ocr errors]

21. Perfonne ne coud une piece de drap neuf à un vieux vêtement, autrement la piece neuvè emporteroit encore une partie du vieux, & la rupture en deviendroit plus grande : 12. nul ne met point non plus du vin nouveau dans de vieux * vaiffeaux; parce que le vin nouveau romproit les vaiffeaux, vin fe répandroit, & les vaiffeaux fe perdroient mais il faut mettre le vin nouveau dans des vaiffeaux neufs.

:

le

[merged small][ocr errors]

g23. Il arriva encore gMatih. que le Seigneur paffant 12. 1. le long des blez un jour Luc.6: de fabbat fes Difci- 1. ples en marchant commencerent à rompre des épis.

24. Sur quoi les Pha

V. 17. Grec. à la penitence.

V. 19. v. enfans de l'Epoux. Grec, enfans de

la chambre de l'époux, i. c. amis

de l'époux.

, compagnons

V. 22. 1. outres, vaisseaux de cuir.

rifiens lui dirent: Pourquoi vos Difciples fontils le jour du fabbat ce qu'il n'eft point permis de faire ? h1.Reg. 25. Il leur répondit: N'avez vous ja mais lû ce que fit i Levic. David dans le befoin 24.9. où il fe trouva, lorf que lui & ceux qui l'accompagnoient fu rent preffez de la faim? ·

21.6.

26. Comment il entra dans la maison de Dieu du temps du Grand Prêtre Abia

[ocr errors]
[ocr errors]
[blocks in formation]

✈. 16. Expl. qui y étoient expofex

CHAPITRE III

JESUS guerit une main fechée. Il évite la conteftation des Pharifiens. Les troupes s'affemblent auprés de lui. Il guerit leurs malades. Il choifit douze Apôtres. Leurs noms. Il les envoye prêcher l'Evangile. Il confond les Scribes. Le peché contre le Saint-Esprit. Celui qui obéit à Dieu est la mere le frere de IESUS-CHRIST.

a Matth. 1. a TE sus entra une 2. Et ils l'obfervoient

[ocr errors]

a Matth. autrefois dans pour voir s'il le gue

IL. 9.

Luc.6.6 la Synagogue, où il fe. riroit un jour de fabtrouva un homme qui bar, afin d'en prendre avoit une main feche. Sujet de l'accufer.

3. Alors il dit à cet homme qui avoit une main feche: LevezYous, tenez-vous au milieu.

4. Puis il leur dit : Eft-il permis au jour du fabbat de faire du bien ou du mal? De fauver la vie, ou de l'ôter? Et ils demeurerent dans le filence. 5. Mais lui les regardant avec colere ; étant affligé de l'aveuglement de leur cœur, il dit à cet homme Etendez vôtre main. Il l'étendit, & elle devint faine *.

b6. Aufli tôt les Pharifiens étant fortis, tinrent confeil contre lui avec les Herodiens, comment ils le perdroient.

7. Mais JESUS fe retira avec fes Difciples vers la mer, ou une grande foule de peuple le fuivit de Galilée & de Judée, 8. de Jerufalem, de l'Idumée, & de delà le Jourdain & ceux des

environs de Tyr & de Sidon, ayant oui parler des chofes qu'il faifoit, vinrent en grand nombre le trou

ver.

9.Et il dit à fes Difciples, qu'ils lui tinffent là une barque, afin qu'elle lui fervit pour n'être pas accablé par la foule du peuple.

10. Car comme il en guerifoit beaucoup, tous ceux qui étoient affligez de quelque mal, fe jettoient fur lui pour le pouvoir toucher.

11. Et quand les bMatth. efprits impurs le 12.14. voyoient, ils fe profternoient devant lui, en criant:

avec de

12. Vous êtes le Fils de Dieu mais il leur defendoit grandes menaces de le decouvrir.

cMatth.

€13. Il monta enfuite fur une montagne & 10. 1. · Luc.6. il apella à lui ceux que lui-même voulut, 13.69. & ils vinrent à lui.

Y. 5. Grec. aj. comme l'autre.

1.

« PreviousContinue »