Œuvres complètes, Volume 1

Front Cover
P. Lethielleux, 1924
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents


Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 129 - Et moi je te dis que tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Église et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle.
Page 4 - Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre. Et en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur, qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie...
Page 117 - En vérité, en vérité, je vous le dis : Si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'aurez point la vie en vousmêmes. 54 Celui qui mange ma chair, et qui boit mon sang, a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.
Page 24 - Au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu.
Page 160 - Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare afin qu'il trempe dans l'eau le bout de son doigt pour me rafraîchir la langue, car je suis extrêmement tourmenté dans cette flamme.
Page 137 - Que celui de vous qui est sans péché lui jette la première pierre ! » Et se baissant à nouveau, il se remit à écrire sur le sol.
Page 154 - Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes, et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu ! Voici, votre demeure va devenir déserte.
Page 24 - Il était dans le monde, et le monde a été fait par lui, et le monde ne l'a point connu.
Page 198 - ... séparera les uns d'avec les autres, comme un berger sépare les brebis d'avec les boucs, et il placera les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche.
Page 162 - Deux hommes montèrent au temple pour prier; l'un était pharisien et l'autre publicain. Le pharisien , se tenant debout , priait ainsi en luimême : Mon Dieu , je vous rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes , qui sont voleurs , injustes , adultères , ni même tel que ce publicain.

Bibliographic information