Souvenirs de conférences: prônes et instruction entendus à Sainte-Valère de 1830 à 1835 ...

Front Cover
A. Vaton, 1852
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 124 - Je vous donnerai les clefs du royaume des cieux; et tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.
Page 117 - ... tendre à en diminuer le besoin. Je sais bien que le besoin ne cessera jamais entièrement , car nous commettrons toujours des fautes en cette vie ; mais du moins il faut tâcher de diminuer un besoin que nous ne pouvons faire cesser absolument. Le pouvoir que...
Page 360 - Adoramus te, Christe, et benedicimus tibi, quia per sanctam crucem tuam redemisti mundum...
Page 151 - ... il prend le rôle du père de famille. Aussi, tandis que dans la bourgade de Lazare, on lui a fait tous les honneurs, ici c'est lui qui préside au repas. Ses discours expriment ce que son divin amour a de plus profond. On dirait qu'à son tour il a brisé son vase de parfum devant ses disciples. « Comme il avait aimé les siens, il les aima jusqu'à la fin. » Ces mots de Jean nous font penser à ces beaux couchants du soleil d'Orient, qui réserve pour cette heure du soir ses rayons les plus...
Page 13 - ... mon corps, et je le réduis en servitude , de peur qu'après avoir prêché aux autres je ne sois réprouvé moi même.
Page 167 - Elles étaient précédées d'une petite lecture de l' Introduction à la Vie dévote de saint François de Sales, de la Conduite d'une dame chrétienne , des Œuvres spirituelles de Fénelon, ou de tout autre livre de piété.
Page 129 - Dieu qui veut parti« culièrement soulager les cœurs oppressés, qui « dit : Venez à moi , vous tous qui êtes affligés, et « je vous consolerai. » Et ceci ne s'adresse-t^ilpas à toutes les âmes?
Page 32 - Deuxièmement, souveraine, c'est-à-dire qu'il faut être plus fâché d'avoir offensé Dieu que de tous les maux qui pourraient nous arriver , parce que le péché est le seul mal véritable.
Page 106 - Tout ce que TOUS délierez sur la terre sera délié dans le ciel, et tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel (1).
Page 105 - ... parce que le péché est le plus grand de tous les maux ; universelle, qu'elle s'étende à tous les péchés, puisque tous offensent Dieu.

Bibliographic information