Oeuvres de M. François de Salignac de La Mothe Fénélon, Volume 9

Front Cover
De L'Imprimerie de Franç-Amb. Didot, 1792
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 27 - Venez à moi , vous tous qui êtes chargés , et je vous soulagerai. Prenez mon joug sur vous , et apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos de vos âmes , car mon joug est doux, et mon fardeau léger.
Page 247 - ... dire; les deux cœurs se reposent et se voient l'un dans l'autre , et ils n'en font qu'un seul ; on ne mesure point ce qu'on dit, on n'a soin de rien insinuer, ni de rien amener; tout se dit par simple sentiment et sans ordre; on ne réserve, ni ne tourne, ni ne façonne rien ; on est aussi content le jour qu'on a peu parlé , que celui qu'on a eu beaucoup à dire. On n'est jamais de la sorte qu'imparfaitement avec les meilleurs amis : mais c'est ainsi qu'on est parfaitement avec Dieu, quand...
Page 310 - C'est une espèce de nécessité où vous mettez Dieu de vous traiter ainsi. Allassiez-vous au bout du monde , vous trouveriez les mêmes peines, et vous n'échapperiez pas à la jalousie de Dieu, qui veut confondre la vôtre en la démasquant. Vous porteriez partout la plaie envenimée de votre cœur. Vous fuiriez en vain comme Jonas ; la tempête vous engloutiroit.
Page 524 - ... et non pour négliger la vigilance qui est essentielle au véritable amour de Dieu. Plus on l'aime, plus on est jalouse contre soi , pour n'admettre jamais rien qui ne soit des vertus les plus pures que l'amour inspire. Voilà, ma chère sœur, tout ce qui me vient au cœur pour vous : recevez-le du même cœur dont je vous le donne. Je prie notre Seigneur qu'il vous fasse entendre mieux que je ne dis, et qu'il soit lui seul toutes choses en vous. Il sait à quel point je suis en lui intimement...
Page 418 - ... et qui ne veut lui engager sa liberté qu'à des conditions sûres et commodes. J'avoue que, jusqu'à ce que l'homme soit dépossédé de lui-même par un amour supérieur à l'amour-propre , ces vérités l'accablent , et le mettent dans une espèce de désespoir. Il veut entrer en jugement avec Dieu. Il ne se contente pas que Dieu Lui vienne mettre son royaume céleste et éternel dans les mains , sans le lui devoir, afin qu'il n'ait qu'à vouloir pour le posséder : il veut encore que Dieu...
Page 530 - L'imagination, qu'un coup si imprévu avoit saisie et troublée , s'y accoutume et se calme. Hélas! tout est vain en nous, excepté la mort à nousmêmes que la grâce y opère.
Page 194 - Un tel vin doit être bu tout pur et sans mélange ; une goutte d'eau lui ôte sa vertu. On perd infiniment à vouloir retenir la moindre ressource propre. Nulle réserve , je vous conjure. Il faut aimer la main de Dieu qui nous frappe et qui nous détruit. La créature n'a été faite que pour être détruite au bon plaisir de celui qui ne l'a faite que pour lui. O heureux usage de notre substance ! Notre rien glorifie l'Etre éternel et le tout Dieu.
Page 528 - Oh! que Jésus-Christ, parole substantielle du Père, est un divin livre pour nous instruire! Souvent nous chercherions dans les livres de quoi flatter notre curiosité et entretenir en nous le goût de l'esprit. Dieu nous sevre de ces douceurs par nos infirmités; il nous accoutume à l'impuissance et à une langueur d'inutilité qui attriste et qui humilie l'amour-propre.
Page 322 - Si vous ne conserviez pas au fond de votre cœur une vaine estime de l'esprit, vous ne craindriez pas tant d'en manquer, et de n'en montrer pas autant que les autres. Vous ne croiriez pas même que j'eusse ce grand goût de l'esprit , qui est si vilain , si corrompu , et si indigne de l'esprit de Dieu.
Page 152 - C'est un commencement de renoncement à soi et à sa volonté, et un des plus solides sacrifices qu'on puisse faire. . Allez naturellement votre chemin , et les hommes ne vous nuiront point. Une conduite modérée, simple et ferme imposera silence. Quand même vous auriez à essuyer quelques mauvaises railleries , ce ser roit en être quitte à bon marché.

Bibliographic information