Page images
PDF
EPUB

STRASBOURG, IMPRIMERIE DE VEUVE BERGER-LEVRAULT.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

AVANT-PROPOS.

Mon seul but, en écrivant ces notes, a été de rendre un fidèle témoignage à Celui qui est «le Chemin, la Vérité «et la Vie», «le seul Nom qui ait été donné aux hommes, "par lequel nous devions être sauvés».

Le sentiment de ma complète insuffisance devant la grandeur de la tâche que j'ai entreprise, aurait pu souvent m'arrêter. Mais deux promesses contenues dans les saintes Écritures m'ont donné le courage de persévérer; les voici: «Dieu a choisi les choses faibles du monde "pour confondre les fortes;» et, «Si quelqu'un me sert, "mon Père l'honorera. >>

Je ne saurais répondre par de savants arguments aux attaques que dirige l'incrédulité contre le Fils Éternel, Dieu manifesté en chair. Mais je puis désigner le Sauveur à ceux qui sont travaillés et chargés, aux cœurs brisés, aux dépouillés, aux désolés, et leur dire: Mon âme était perdue, et Il l'a sauvée; elle était aveugle, et elle voit; elle était grandement affligée, et Il l'a consolée. Venez à Lui, et Il vous donnera le repos.

J'ai essayé de conserver à la doctrine enseignée par Jésus-Christ, toute sa pureté, toute sa plénitude, sans chercher à l'accommoder au goùt du siècle, sans altérer surtout ces vérités éternelles, immuables par lesquelles les âmes qui, par la puissance du Saint-Esprit, les re

çoivent, sont régénérées et sanctifiées. Devant des passages difficiles, diversement interprétés, je n'ai pas hésité à consulter des commentateurs éclairés, et à mettre à contribution leur savoir et leur expérience. Je n'ai pas négligé non plus, quand l'occasion s'en est présentée, de donner quelques notions historiques ou topographiques de nature à intéresser le lecteur, tout en réservant à la doctrine du salut gratuit et aux saints devoirs de la vie chrétienne qui en découlent, une place proportionnée à leur suprême importance.

On ne rencontrera dans cet humble volume, destiné surtout aux pauvres et aux petits de ce monde, ni grande science, ni mouvements éloquents. «J'ai cru, c'est pour«quoi j'ai parlé», et si une seule âme, en parcourant ces pages, trouve le pardon et la paix en Jésus, mon travail n'aura pas été vain.

D'ailleurs, quel que soit le jugement qu'on portera sur cette œuvre, je bénirai mon Sauveur de m'avoir accordé l'ineffable privilége de m'asseoir à ses pieds, de le contempler dans toutes les phases de sa vie, et de reconnaître toujours de plus en plus clairement, dans le Serviteur obéissant, dans le Fils de l'homme, volontairement assujetti au Père, Emmanuel, Dieu avec nous.

«Éternel, tes tabernacles sont aimables; un jour dans «tes parvis, vaut mieux que mille ailleurs. »

« PreviousContinue »