Histoire de la république de Venise, Volume 2

Front Cover
Chez Firmin Didot, père et fils, 1826

From inside the book

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 308 - Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière; ceux qui habitaient dans la région de l'ombre de la mort la lumière leur est née.
Page 129 - Palier a une belle femme, mais elle n'est pas pour lui. Le lendemain, cette affiche fut un grand sujet de scandale. On informa contre l'auteur, et on eut peu de peine à le découvrir. Sténo, arrêté, avoua sa faute avec une ingénuité qui ne désarma point le prince, ni surtout l'époux offensé.
Page 378 - Gardez-vous, comme du feu, de toucher au bien d' autrui et de faire la guerre injustement : Dieu vous en punirait. Alors ceux qui avaient dix mille ducats, n'en auront plus que mille; qui avait dix maisons sera réduit à une, et ainsi du reste. Plus de biens, plus de crédit, plus de réputation. De maîtres que vous étiez, vous vous trouverez sujets, et de qui ? Des gens de guerre, d'une soldatesque, de ces bandes que vous soudoyez. Les étrangers ont souvent rendu hommage à votre sagesse, en...
Page 371 - Flandres, en Chypre, en Sicile, sur tous les « points du monde. Venise gagne deux et demi, « trois pour cent sur le fret. Voyez combien de « gens vivent de ce mouvement; courtiers...
Page 282 - Hongrie, contre gens qui jamais ne nous forfirent, nul titre de raison tu n'as que pour la vaine gloire de ce monde. Laisse Jean de Bourgogne et nos voisins de France faire leur entreprise, et fais la tienne. Va plutôt en Frise, et conquiers notre héritage.
Page 371 - Convenez qu'un tel commerce est une belle terre. « Considérez combien de vaisseaux le mouvement de
Page 84 - Un conseil de dix membres fut nommé pour veiller à la sûreté de l'état. On l'arma de tous les moyens ; on l'affranchit de toutes les formes, de toute responsabibilité ; on lui soumit toutes les têtes.
Page 132 - Quand tous les préparatifs furent terminés, on arrêla que l'exécution aurait lieu le 15 d'avril. La plupart de ceux qu'on avait engagés dans cette affaire ignoraient quel en était l'objet, le plan, le chef, et quelle devait en être l'issue. On avait été forcé d'initier plus avant ceux qui devaient diriger les autres. Un Bergamasque, nommé Bertrand, pelletier de sa profession, voulut préserver un "noble, à qui il était dévoué, du sort réservé à tous ses pareils. Il alla trouver,...
Page 134 - Falier au haut de l'escalier des Géants, où les doges reçoivent la couronne; on lui ôta le bonnet ducal en présence du conseil des Dix. Un moment après, le chef de ce conseil parut sur le grand balcon du palais, tenant à la main une épée sanglante, et s'écria : «Justice a été faite du...
Page 133 - Bertuccio et Philippe Calendaro y avaient une part considérable , puisque c'était par eux qu'il avait été entraîné dans le complot. Les trois patriciens que je viens de nommer convoquèrent aussitôt, non dans le palais ducal, mais au couvent de Saint-Sauveur, les conseillers de la seigneurie, les membres du conseil des Dix, les avogadors, les chefs de la quarantie criminelle , les seigneurs de nuit , les chefs des six quartiers de la ville, et les cinq juges de paix. Cette assemblée envoya...

Bibliographic information