Aventures de Télémaque, Volume 2

Front Cover
V. Lecou, 1853
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 184 - Envie qui mord d'une dent venimeuse, et qui porte des vipères entortillées dans son sein et autour de ses bras , ni les Jalousies , ni les Défiances, ni la Crainte, ni les Vains-Desirs, n'approchent jamais de cet heureux séjour de la paix. Le jour n'y finit point , et la nuit, avec ses sombres voiles , y est inconnue ; une lumière pure et douce se répand autour des corps de ces hommes justes , et les environne de ses rayons comme d'un vêtement.
Page 283 - ... à leurs passions, ils peuvent tout : mais à force de tout pouvoir, ils sapent les fondements de leur puissance ; ils n'ont plus de règle certaine, ni de maximes de gouvernement ; chacun à l'envi les flatte ; ils n'ont plus de peuple ; il ne leur reste que des esclaves, dont le nombre diminue chaque jour.
Page 178 - C'est une tristesse noire qui ronge ces criminels : ils ont horreur d'eux-mêmes, et ils ne peuvent non plus...
Page 26 - ... la pratiquer ; mais ils sont capables d'ajouter à tous leurs autres vices le plus horrible des vices , qui est l'hypocrisie. Tant que vous voudrez absolument faire le bien, Protésilas sera prêt à le faire avec vous , pour conserver l'autorité; mais, si peu qu'il sente en vous de facilité à vous relâcher il n'oubliera rien pour vous faire retomber dans l'égarement, et pour reprendre en liberté son naturel trompeur et féroce.
Page 137 - ... entière, trouve dans cette destruction générale son plaisir et sa gloire! Quelle gloire monstrueuse! Peut-on trop abhorrer et trop mépriser des hommes qui ont tellement oublié l'humanité?
Page 405 - Ainsi sont tous les hommes entraînés par le plaisir des sens et par le charme de l'imagination. Il n'ya point sur la terre de véritables hommes, excepté ceux qui consultent, qui aiment, qui suivent cette raison éternelle : c'est elle qui nous inspire quand nous pensons bien; c'est elle qui nous reprend quand nous pensons mal. Nous ne tenons pas moins d'elle la raison que la vie.
Page 385 - Quelle folie, disent-ils, de mettre son bonheur à gouverner les autres hommes, dont le gouvernement donne tant de peine si on veut les gouverner avec raison et suivant la justice! Mais pourquoi prendre plaisir à les gouverner malgré eux? C'est tout ce qu'un homme sage peut faire que de...
Page 403 - Je comprends ce que vous craignez : vous êtes louable de cette crainte; mais il ne faut pas la pousser trop loin. Personne ne souhaitera jamais plus que moi que vous goûtiez des plaisirs, mais des plaisirs qui ne vous passionnent ni ne vous amollissent point. Il vous faut des plaisirs qui vous délassent, et que vous goûtiez en vous possédant; mais non pas des plaisirs qui vous entraînent.
Page 207 - Télémaque, les larmes aux yeux , le quitta sans pouvoir l'embrasser ; et , sortant de ces sombres lieux, il retourna en diligence vers le camp des alliés , après avoir...
Page 47 - État et le met toujours en danger de périr, lors même qu'on remporte les plus grandes victoires. Avec quelques avantages qu'on la commence, on n'est jamais sûr de la finir sans être exposé aux plus tragiques renversements de la fortune. Avec quelque supériorité de forces qu'on s'engage dans un combat, le moindre mécompte, une terreur panique, un rien vous arrache la victoire qui était déjà dans vos mains, et la transporte chez vos ennemis.

Bibliographic information