Séances générales tenues à ... en ... par la Société française pour la conservation des monuments historiques, Volumes 18-19

Front Cover
Derache, 1852
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 241 - XIIe. siècle représente le Christ en croix , accompagné de la Vierge et de saint Jean , et au haut du soleil et de la lune personnifiés.
Page 87 - De l'emploi le plus ancien de l'ogive en Bourgogne. — Signaler avec soin les nombreux monuments dans lesquels l'ogive se trouve alliée aux formes les plus caractérisées , et même les plus anciennes du style roman; tâcher de retrouver la date de construction de ces monuments mixtes ; indiquer dans quelles parties des édifices figure l'ogive, quelle est sa forme , si elle figure seule , ou si elle alterne avec des arcs en plein cintre. Ce mélange de l'ogive aux formes romanes les plus décidées...
Page 59 - ... produits de cette école , d'une part avec les édifices du Nord de la France , et d'autre part avec ceux de la Provence et des provinces méridionales. La Bourgogne n'occupe-t-elle pas, sur la carte archéologique, une place analogue à celle qu'elle occupe sur la carte géographique ? liO.
Page 143 - BHABANT; sur ces deux quartiers parti de FLANDRE qui est d'or, au lion de sable armé et lampassé de gueules, et de TYROL qui est d'argent à l'aigle de gueules couronné, becqué et membré d'or, chargé sur la poitrine d'un croissant de même. Quant aux n°» 2, 3 et 4, ils sont: mi-parti de FRANCE et D
Page 80 - Quelles sont les anciens pèlerinages encore fréquentés? 13° Les maladreries et les léproseries étaient-elles nombreuses dans le Laonnois? — At-on des notions précises sur l'origine et les ressources de quelques-unes d'entre elles?
Page 175 - ... il devenait forcément le centre religieux de la cité. De tous les points du territoire , la demeure des dieux protecteurs apparaissait dans sa puissante majesté ; elle résumait l'unité des tribus. Le sanctuaire druidique était sorti complet du sein de la nature , il ne fallait qu'en prendre possession. Une végétation vigoureuse sème sur ses flancs les forêts vénérées. De tous côtés les sources coulent , des rochers élèvent la tête , et c'est à ces témoins immobiles que nous...
Page 400 - Histoire des miracles qui se sont faits par l'entremise de la Sainte Vierge dans la première restauration de l'église de l'abbaye de...
Page 23 - Ninùtaci, à 13 lieues gauloises de Vironum (Vervins) , et 9 de la rivière Auxenna. Les distances indiquées dans l'itinéraire d'Antonin et dans la table théodosienne , se retrouvent assez exactement sur la carte de Cassini et sur celle du dépôt de la guerre , à l'égard de Chaourse et de Vervins ; ce qui vient corroborer l'opinion de Danville et de Walknaër, qui voient dans le village de Nizy l'ancien Minaticum ou Ninittaci. Mais la concordance cesse à partir de ce point jusqu'à l'Aisne,...
Page 290 - Je les aidai aussi, autant que je pus, dans « l'arrangement de ces pièces , qui sont compa« rables pour la pureté , l'élégance , la finesse et « la solidité des pensées à tout ce que l'antiquité « nous a laissé de plus parfait en ce genre.
Page 176 - ... traiter le paganisme en enfant , de jouer avec lui. Seulement , il éleva ces jeux de toute la hauteur de sa doctrine et de sa morale. Il mit les saints à la place et même dans les oratoires des dieux : saint Saturnin à la place de Saturne, Sequanus à la place de la déesse Sequana; mais c'était la substitution des vertus aux vices, du spiritualisme à la matière , du sacrifice à la sensualité; c'était la résurrection de la dignité de l'homme. Ce fait fut général à partir du VIe.

Bibliographic information