Page images
PDF
EPUB
[merged small][graphic]
[ocr errors][merged small]

LIBRAIRIE DE LA SAINTE CHAPELLE DE BOURGES, EN 1405 1.

1. Une Bible en dix volumes, chascun à quatre fermoers, couvert d'un drap de soye pareil; lesquels furent donnés audit Mons. le duc par feu pape Clément de Genève, que Dieu absoille.

2. Une Bible en un volume, escript de lettre boulonnoise, historiée en plusieurs lieux de l'ouvrage de Lombardie; et en la première ligne du second fueillet a escript Indoctus et est; couverte ladite Bible de veluyau vert, fermant à deux fermoers d'argent doré, l'un esmaillié de un ymage de saint Jehan, et l'autre de Notre Dame.

3. Un Psaultier, escript de grosse lettre boulonnoise, historié de l'ouvrage de Lombardie; et au commencement a un escusson d'un cardinal; couvert de veluiau bleu, à quatre fermoers d'argent esmailliés desdites armes.

1 Suivant les lettres patentes du 18 avril 1405 et le catalogue primitif, mais sans y comprendre les livres de choeur et les Missels.

4. Un très-ancien Psaultier long, historié d'ouvrage romain, et au commencement de David jouant de la harpe, et sur les fueillets paint des armes de France et de Boulongne, couvert de vieille soye, à deux tixus, dont en l'un n'a point de fermoer.

Compris dans le don fait à la bibliothèque du Roi en 1752; supplément latin, no 333.

C'est un volume in-folio de 196 feuillets, format très-allongé, écriture anglo-saxonne du xre siècle. On distingue encore sur la tranche les armes de France et celles d'Auvergne (d'or au gonfanon de gueules frangé de sinople), qu'on a confondues avec celles de Boulogne, parce qu'au xive siècle les comtés de Boulogne et d'Auvergne se trouvaient réunis dans les mêmes mains. A la fin du volume, le duc de Berry a, suivant son usage, écrit de sa main : Ce livre est au duc de Berry: JEHAN. Il contient le Psaultier latin avec la version anglo-saxonne en regard, différents cantiques, le symbole de saint Athanase et les litanies des saints. M. Léopold Delisle a publié ces litanies, afin qu'on pût les comparer avec d'autres litanies anglicanes publiées par Mabillon d'après un manuscrit de Reims 2. Il a fait remarquer que saint Martial, l'apôtre du Limousin, y figure sur la même ligne que les apôtres et les évangélistes.

5. Un grand Psaultier glosé, très-bien escript, dont les mots de beatus vir qui non abiit sont escripts de lettres d'or, couvert d'un viez cuir blanc, fermant à deux fermoers de laiton.

1 Voy., sur les manuscrits contenant la version anglo-saxonne du Psaultier, le P. Lelong, Bibliotheca sacra, édit. de 1723, t. Ier, p. 421 et 422.

2 Analecta, édit. in-f°, p. 168 et 169.

A la bibliothèque de Bourges, no 50, dans la même reliure; le second feuillet, contenant le commencement de beatus vir, a été coupé.

Il contient l'Exposition des Psaumes, par Gilbertus Poretanus (Gilbert de la Porée), évêque de Poitiers, mort en 1154, et l'un des plus grands hommes de son temps, bien qu'il eût été condamné à raison de ses erreurs sur la Trinité.

6. Un autre Psaultier glosé, à la fin duquel sont escripts les provinces estant sous la puissance de Rome, couvert d'un cuir vermeil empraint, fermant à deux fermoers de laiton.

L'un des manuscrits donnés au roi, supplément latin, no 28. Effectivement, on trouve à la suite une liste des évêchés de la chrétienté.

7. Un livre couvert de cuir vermeil empraint, fermant à deux fermoers d'argent esmailliés à nos armes; auquel livre sont escripts les Epistres de saint Pol, glosées, de bonne lettre.

A la bibliothèque de Bourges, no 61. Beau manuscrit de Flamel, à deux colonnes, bien complet; présent, suivant le catalogue, de Pierre Trousseau, successivement archidiacre en l'église de Bourges et en celle de Paris, maître des requêtes, évêque de Poitiers, et archevêque de Reims en 1413, siége dont la mort l'empêcha de prendre possession.

8. Un livre de Concordances, historié au commencement d'un ymage de Notre Dame, son Filz tenant entre ses bras, et d'un jacobin devant, à genoux; couvert d'un cuir fauve, et quatre fermoers d'ar

gent doré, en chascun desquels a un homme d'armes à cheval.

Les Concordances de la Bible, probablement l'ouvrage d'abord d'un moine jacobin ou dominicain.

9. Un très-bel Pontifical, escript de grosse lettre de fourme, historié en plusieurs lieux, couvert de veluyau vermeil, à deux fermoers d'argent doré; lequel messire Guillaume Boisratier donna aux estraines audit seigneur le premier jour de l'année mil quatre cens et deux.

Le plus beau des manuscrits donnés au roi en 1752, supplé'ment latin, no 6. C'est un volume in-folio de 486 feuillets, orné encore de plus de quarante miniatures d'une exécution remarquable, bien que plusieurs aient été coupées. Celles fos 46, 47, vo, et 51, représentent les cérémonies du couronnement de l'empereur; celles fos 58 et 61 le sacre du roi et celui de la reine; enfin, celle fo 432 sainte Radegonde.

Au folio 58 commence : l'Ordenance à enoindre et couronner le roy. D'après les remarques faites par M. Léopold Delisle, ce doit être la description du sacre de Charles V. Ce savant a en outre constaté par une lecture attentive (V. fo 289, vo) que ce Pontifical était l'œuvre d'Etienne Loipeau, successivement, par la protection du duc Jean, trésorier de Saint-Hilaire de Poitiers, et en 1387 évêque de Luçon.

10. Deux petis livres notés de l'Office du grant Charlemaine, couvers de cuir vert, fermans chascun à deux fermoers de laiton, et sur chascun des ais a cinq petis boustons de laiton; lesquels le tre

« PreviousContinue »