Théodore Parker: sa vie et ses œuvres. Un chapitre de l'histoire de l'abolition de l'esclavage aux États-Unis,

Front Cover
C. Reinwald, J. Cherbuliez, 1865 - 330 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 323 - Créateur de certains droits inaliénables parmi lesquels le droit à la vie, à la liberté et à la poursuite du bonheur
Page 193 - Près du rouet de sa fille chérie Le vieux sergent se distrait de ses maux , Et , d'une main que la balle a meurtrie , Berce en riant deux petits-fils jumeaux. Assis tranquille au seuil du toit champêtre , Son seul refuge après tant de combats, II dit parfois : « Ce n'est pas tout de naître ; Dieu, mes enfants, vous donne un beau trépas !
Page 272 - ... d'éprouver n'avait pas ébranlé la fidélité et les bonnes dispositions des Bénéventins vis-à-vis du saint-siège; mais il n'en fut rien. « Lorsque, dit Bruno de Segni, on apprit dans Bénévent l'arrivée du pontife, toute la ville se précipita au-devant de lui ; les hommes et les femmes, les jeunes gens et les jeunes filles, les vieillards et les enfants, tous sortirent, non pas pour former une pompeuse procession, mais pour pleurer et gémir. Ils s'arrêtèrent pleins de stupeur et...
Page 66 - ... incomparable sentiment de la perfection divine, des assertions qui stipulent un enfer éternel, l'existence personnelle du diable, la fin prochaine du monde jointe au retour du Messie triomphant sur les nuées du ciel. Peut-être aussi serait-on en droit de lui reprocher certaines fautes fort excusables. Mais il n'en est pas moins réel que le principe de la religion éternelle a été proclamé par lui et magnifiquement réalisé dans sa vie. La religion de l'esprit, supérieure aux rites, aux...
Page 43 - Pour lui, le fond résistant, permanent, sur lequel il faut jeter l'ancre, dans celte mer tumultueuse d'opinions et de dogmes qui se heurtent, c'est qu'il n'est rien de meilleur pour un être quelconque que d'obéir à la loi de son être. Or, être bon et faire le bien dans la foi au Père céleste, c'est le sentiment chrétien proprement dit ; il n'est rien de supérieur à cela au ciel ni sur la terre, et c'est le fondement sur lequel il faut toujours édifier. Jésus-Christ est le plus parfait...
Page 262 - Seigneur, faites-nous voir le Père, et cela nous suffit. Jésus-Christ s'indigne de sa demande, et lui répond : Quoi ! je suis depuis si longtemps avec vous, et vous ne me connaissez pas ! Philippe, celui qui me voit, voit aussi le Père; comment peux-tu dire : Faites-nous voir le Père? Ne croyez-vous pas que je suis dans le Père et que le Père est en...
Page 179 - Parker, j'ai été obligé de faire garder ma porte jour et nuit, j'ai dû, oui, j'ai dû m'armer moi-même. Cette semaine-là, j'ai écrit mon sermon un pistolet sur mon pupitre, un pistolet chargé, voyez-vous, la capsule au piston, prêt à tirer. Et même il y avait une épée nue à la portée de ma main. J'ai fait cela à Boston, en plein...
Page 306 - Et Judas Iscariote a mauvaise réputation dans le monde chrétien! On l'appelle « le fils de perdition! » On taxe sa conduite de criminelle, et même le Nouveau Testament prétend que le diable dut entrer en lui pour lui inspirer son hideux forfait ! Ah ! dans quelle erreur nous sommes ! D'après nos légistes et nos hommes d'État républicains, l'Iscariote n'a fait que remplir ponctuellement ses « obligations constitutionnelles.
Page 307 - C'était de l'argent aussi honnête que la prime touchée par un commissaire américain pour un service du même genre. Dans quelle erreur sommes-nous donc ! Judas Iscariote un traître! Allons donc! Ce fut un patriote! Il a su «vaincre ses préjugés!» Il a su accomplir «un devoir désagréable, » un devoir de
Page 44 - Jesus, there is no dearer name than thine, Which Time has blazoned on his mighty scroll ; No wreaths nor garlands ever did entwine So fair a temple of so vast a soul. There every Virtue set his triumph-seal ; "Wisdom conjoined with Strength and radiant Grace, In a sweet copy Heaven to reveal, And stamp Perfection on a mortal face ; Once on the earth wert thou, before men's eyes, That did not half thy beauteous brightness see ; E'en as the Emmet does not read the skies, Nor our weak orbs look through...

Bibliographic information