La chef du trésor de l'Église, ou Les indulgences expliquées aux fidèles

Front Cover
1851
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 482 - Godefroy de Bouillon , pensant au monde entier changé par la mission du Fils de l'Homme, et cherchant vainement ce temple dont il ne reste pas pierre sur pierre. Quand je vivrois mille ans, jamais je n'oublierai ce désert qui semble respirer encore la grandeur de Jéhovah, et les épouvantements de la mort i.
Page 377 - Eia Mater, fons amoris ! Me sentire vim doloris Fac, ut tecum lugeam. Fac, ut ardeat cor meum In amando Christum Deum Ut sibi complaceam.
Page 54 - Le prélat leur faisait une exhortation pour les avertir qu'il allait les chasser pour un temps de l'église , comme Dieu chassa Adam du paradis pour son péché; leur donnant courage et les animant à travailler, dans l'espérance de la miséricorde de Dieu. Ensuite il les mettait en effet hors de l'église, dont les portes étaient aussitôt fermées devant eux.
Page 353 - Je vous salue, Marie, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes, et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Page 131 - Lavez-vous, puriliez-vous; ôtez de devant mes yeux la malignité de vos pensées; cessez de faire le mal. « Apprenez à faire le bien ; examinez tout avant que de juger; assistez l'opprimé; faites justice à l'orphelin ; défendez la veuve. « Et après cela, venez et soutenez votre cause contre moi, dit le Seigneur.
Page 37 - Il est juste, et même il est salutaire pour nous, que Dieu en nous remettant le péché avec la peine éternelle que nous avions méritée, exige de nous quelque peine temporelle pour nous retenir dans le devoir : de peur que, sortant trop promptement des liens de la justice, nous ne nous abandonnions à une téméraire confiance, abusant de la facilité du pardon. C'est donc pour satisfaire à cette obligation que nous sommes...
Page 400 - Jésus-Christ, qui vit et règne, avec le Père et le SaintEsprit, dans les siècles des siècles, pour jouir de lui et l'aimer éternellement.
Page 409 - ... ce terrible moment, miséricordieux Jésus, ayez pitié de moi. Quand mes parents et mes amis, assemblés autour de moi, s'attendriront sur mon état et vous invoqueront pour moi, miséricordieux Jésus, ayez pitié de moi. Quand j'aurai perdu l'usage de tous mes sens, que le monde entier aura disparu pour moi, et que je serai dans les oppressions de ma dernière agonie et dans le travail de la mort, miséricordieux Jésus, ayez pitié de moi. Quand les derniers soupirs de mon cœur presseront...
Page 54 - Ceux à qui il était prescrit de faire pénitence publique venaient • le premier jour du carême, se présenter à la porte de l'église, en habits « pauvres, sales et déchirés....

Bibliographic information