Le père Clement ou le jésuite confesseur: nouvelle écossaise

Front Cover
L. R. Delay, 1843 - 204 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 121 - Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé ; Et nous l'avons considéré comme puni, frappé de Dieu, et humilié. Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.
Page 194 - Quelqu'un parmi vous est-il malade? qu'il appelle les prêtres de l'Eglise , et qu'ils prient sur lui en l'oignant d'huile au nom du Seigneur. Et la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le soulagera ; et s'il a commis des péchés , ils lui seront remis *. » Toute la tradition chrétienne a vu dans ces dernières paroles le sacrement de l'extrême-onction.
Page 61 - Dieu est esprit ; et il faut que ceux qui l'adorent, l'adorent en esprit et en vérité.
Page 121 - Mais celui-ci, ayant offert un seul sacrifice pour les péchés, s'est assis pour toujours à la droite de Dieu, 13 Attendant ce qui reste encore, qui est que ses ennemis soient réduits à lui servir de marchepied.
Page 20 - Mais toi, quand tu jeûnes, oins ta tête, et lave ton visage; afin qu'il ne paraisse pas aux hommes que tu jeûnes, mais seulement à ton Père qui est en secret ; et ton Père, qui te voit dans le secret, te récompensera publiquement.
Page 79 - Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.
Page 81 - Dieu , pour renverser les forteresses, et détruire tous les conseils et toute hauteur qui s'élève contre la connaissance de Dieu, pour amener toutes les pensées captives et les soumettre à l'obéissance de Christ (i).
Page 119 - C'est l'esprit qui vivifie : la chair ne sert de rien : Les paroles que je vous dis sont esprit et vie.
Page 188 - Même quand je marcherais par la vallée de l'ombre de la mort, je ne craindrais aucun mal ; car tu es avec moi ; ton bâton et ta houlette sont ceux qui me consolent.
Page 120 - Car autrement il aurait fallu qu'il eût souffert plusieurs fois depuis la création du monde; au lieu qu'il n'a paru qu'une fois vers la fm des siècles, pour abolir le péché, en s'offrant lui-même pour victime.

Bibliographic information